Ramadan Toubamajalis : Cas des malades et des personnes âgées

Celui qui rompt le jeûne à cause d’une souffrance32 devra (c’est une recommandation) pour chaque jour non jeûné nourrir un pauvre musulman ou verser l’équivalent en argent à ce pauvre : c’est ce qu’on appelle la Fidya. La Fidya (en remplacement du jeûne ou du rattrapage) ne concerne que les personnes qui ne peuvent pas du tout jeûner.

Il est recommandé (sans que cela soit une obligation) au vieillard trés avancé en âge et qui ne peut jeüner de fournir à chaque rupture ladite nourriture (la Fidya). Celle-ci consiste dans tous ces cas en un Mudd33 de céréales, de la nourriture majoritaire du pays, pour chaque jour de jeûne à compenser.

Rate this item
(0 votes)

Related items

Téléchargez l'application Toubamajalis

Facebook

(SERVICE COMMERCIAL ) Email : toubamajalis@gmail.com | webtawfeh@gmail.com

 

(REDACTION TOUBAMAJALIS) Email : sennegueye@gmail.com tel.

Chargé de communication : +221 77 539 55 17

Aller au haut