Discours de Serigne Mountakha Mbacké : Les merveilles d'une démarche

Depuis que j’ai atteint l’âge majeur, Dieu a fait que je ne peux pas agir par ignorance. C’est pourquoi ma méthode est dure et difficile. Ainsi, je me suis dit que ma première tâche doit être d’abord de cerner le bas monde. Et pour le réussir , je me suis attaché à la raison ( intellect) et au comportement. Pendant longtemps, je suis resté dans cette logique en m’y imprégnant toujours jusqu’à que je me suis rendu compte que la droiture est mon salut. Et en cela, je rends grâce à Dieu !

Lorsque je me suis accompli à la droiture, alors je me suis rendu encore compte que la droiture même si elle est bénéfique, en réalité c’est la perfection ( servitude sincère) qui renferme toutes les vertus. Pour atteindre cela , j’ai été aidé par le concours providentiel. Bien entendu, j’ai continué mes recherches dans la religion ( Islam) dont le seul but était de ne pas m’éloigner de l’authenticité. Je suis resté dans cette démarche pendant une durée. Suite à cela, par le concours providentiel, j’ai eu ce que je cherchais.

Ainsi, j’ai su par cette démarche c’est quoi l’essence authentique de la religion ( Islam). Arrivé à ce stade, je me suis engagé dans la voie du cheminement. C’est par celui-ci que je me suis dirigé vers Serigne Touba. Ainsi, j’ai essayé de le comprendre, de le cerner au point que j’ai atteint un degré de connaissance sur lui grâce au concours providentiel. »

 

  Serigne Mountaqa Mbacke,

extrait discours du 25 janvier 2018

Rate this item
(0 votes)

Related items

Téléchargez l'application Toubamajalis

Facebook

(SERVICE COMMERCIAL ) Email : toubamajalis@gmail.com | webtawfeh@gmail.com

 

(REDACTION TOUBAMAJALIS) Email : sennegueye@gmail.com tel.

Chargé de communication : +221 77 539 55 17

Aller au haut