Préparatif du Magal de Mbacké Kadior commémorant la naissance de Serigne Mouhamadou Lamine bara Mbacké ibn Cheikhoul khadim avec son fils Serigne Bassirou Bara MBACKE en présence de Serigne Saliou MBACKE ibn Serigne Fallou Sohibou et de Serigne Djily Abdou khadre Ba .

CDD préparatoire du Magal de Mbacké kadior édition 2017

 

La commission culturelle de Keur Serigne Touba Aulnay vous Présente le message Serigne Abdou Aziz Mbacké Majalis (Magal Mbacké Kadior Paris 2016)

A Macke Kadior, sur le lieu de rencontre des deux grands saints soufis sénégalais Cheikh Ahmadou Bamba et Mame Cheikh Ibrahima Fall, les Baye Fall sont au travail. Ils ont pour mission la revalorisation du site sur lequel est né le Mouridisme. Ce film explique les tenants et aboutissant d'un projet ambitieux, confié à Serigne Babacar Mbow et à ses disciples, tout en introduisant le spectateur à la voie spirituelle Baye Fall.

Magal Mbacké Kadior 2016: Ziaara Khalife Général des Mourides Serigne Sidy Moukhtar MBACKE

Mbacké Kadior 2016 : serigne Cheikh Thiro Mbacké petit fils de Serigne Mouhamadou Bara Mbbacké

 

Serigne Cheikh Bara Maty Leye est  fils du khalife général des mourides Serigne Cheikh Sidy Moukhtar Mbacké, qu'Allah lui accorde une longue vie.

A quelques jours du Magal de Mbacké Kadior 2016, une journée de nettoyage a été organisée dans la ville sous le ndigel de Serigne Cheikh Sidy Moukhtar MBACKE.

Situé dans la région de Louga, département de Kebemer le village de MBACKE KADIOR fut créé par serigne Mame mor anta Sali, père de cheikh Ahmadou Bamba, en 1880. Mais il n'y aura vécu que 3ans avant de rejoindre sa dernière demeure.

Mbacké kadior deviendra par la suite le berceau du mouridisme conséquemment à la célèbre déclaration de Cheikh Ahmadou Bamba stipulant que ceux qui ne sont intéressés que par les sciences sont libres de trouver d'autres maîtres par contre ceux qui veulent accéder au Seigneur peuvent rester; d' où l'allégeance en ce lieu des célèbres disciples que sont: Serigne Adama Gueye, Serigne Ibrahima Sarr Ndiagne, Serigne Darou Assane Ndiaye, Serigne Massamba Diop Sam, Serigne Dame Abdou Rahmane Lô, Cheikh Ibrahima Fall...

Ainsi ces propos de celui qui allait porter le titre de Baboul Mouridina en dises long sur le site à l'époque des premier pas du mouridisme: « ’C’est ainsi que j’arrivai tout près de Mbacké Kadior. De là je vis beaucoup de mouvements, du va et vient infernal. Je me mis à observer. Les gens ne voulurent pas me donner une réponse exacte mais je compris qu’en suivant ce mouvement de foule je ne tarderai pas à retrouver l’Homme. D’ailleurs un nommé Adama Gueye me conduira dans le sillage du marabout jusqu’à Mbacké Kadior’’.

‘’Je m’approcherai de sa demeure et attendrai. J’attendais longtemps, patiemment. Puis quand le monde diminua et que je devinai que l’Homme était seul dans sa chambre, je m’introduisis et saluai. Le maître me répondit par mon nom : Fall !... Je ne fus pas surpris et me mit en transe pour la première fois. Le maître poursuivra : Tu es venu compléter mon œuvre. C’est toi que j’attendais, a-t –il ajouté. »

C'est également à Mbacké kadior qu’avait suggérer cheikh Ahmadou Bamba en 1886 à Lat Dior de cesser le combat contre les colonisateurs ce que ce dernier réfuta prétextant que le Cayor est son honneur et qu’il ne peut revenir sur sa décision d’engager la combat contre le blanc.

Cependant l'évènement très important qui fait aujourd’hui l’objet d’une commémoration par la communauté mouride du monde entier c’est sans nul doute la naissance en ce lieu de Serigne Mouhamadou Lamine Bara ibn Khadim Rassoul.

Source : KhadimRassoul.net

Facebook

Téléchargez l'application Toubamajalis

(SERVICE COMMERCIAL ) Email : toubamajalis@gmail.com | webtawfeh@gmail.com

 

(REDACTION TOUBAMAJALIS) Email : sennegueye@gmail.com tel.

Chargé de communication : +221 77 539 55 17

Aller au haut