Hadiya de Serigne Mountakha Mbacké à Serigne Sidy Moctar Mbacké ( 2015 )   Hadiya de Serigne Mountakhubamajalia Mbacké à Serigne Sidy Moctar Mbacké ( 2015 ) 

 

Hadiya de Serigne Mountakha Mbacké à Serigne Sidy Moctar Mbacké ( 2015 ) 

 

Abonnez-vous à la page Youtube Tooubamajalis.com juste à droite de votre écran pour plus de vidéos...

{fcomment}

Journal de la Semaine (Li Xew Touba) 7 Mars 2015 Le journal de la semaine avec Sokhna Awa Ndiaye.

Le journal de la semaine avec Sokhna Awa Ndiaye.

 

{fcomment}

 

Serigne Abdou Lahade 25 ans après toujours présent.Interpréter par Abdou Lahi Diakhaté  Serigne Abdou Lahade 25 ans après toujours présent.Interpréter par Abdou Lahi Diakhaté

 

Serigne Abdou Lahade 25 ans après toujours présent.Interpréter par Abdou Lahi Diakhaté

{fcomment}

Ya RABI Serigne Moustapha Seck depuis l' Italie, Bergamo.

A l' école des mourides : Prestation de Khassaides de Cheikh Ahmadou Bamba

A l' école des mourides : Prestation de Khassaides de Cheikh Ahmadou Bamba

 

{fcomment}

Touba fournit les preuves de l'ascendance Mbacké - Mbacké de Aramine Touba fournit les preuves de l'ascendance Mbacké - Mbacké de Aramine

 

Touba fournit les preuves de l'ascendance Mbacké - Mbacké de Aramine

{fcomment}

 

Documentaire : Sur les traces des premiers compagnons de Cheikhul Khadim  Documentaire : Sur les traces des premiers compagnons de Cheikhul Khadim

 

Documentaire : Sur les traces des premiers compagnons de Cheikhul Khadim

{fcomment}

Sur le chemin d'exil au Gabon, le bateau dans lequel était  Cheikh Ahmadou Bamba (RA) a fait escale à l'île de Kassa situé à sept (7) kilomètre de Conakry  après avoir quitté Dakar. Là où le Cheikh avait posé sa natte de prière sur le rocher au bord de la mer  est encore visible avec ces traces resté intact.

Pour les habitants de Kassa , l' île est sacrée parce que toute souillure déposée à cet endroit, provoque une furie de moustiques dans le voisinage.

Abonnez-vous à la page YOUTUBE toubamajalis.com juste à droite de votre écran pour plus de vidéos mourides >>

{fcomment}

Il serait assurément très difficile, à notre avis, pour une créature de Dieu de formuler une prière plus complète, plus équilibrée et plus exhaustive (envers aussi bien les amis que les ennemis) que cette imploration de Cheikh A. Bamba figurant dans son poème Matlabul Fawzayni

: « Ô Seigneur !

Quiconque me rend service ou me rend visite, accorde-lui le Salut et pardonne-lui ses péchés.

Quiconque m'aime ou nourrit un penchant pour ma personne, accorde-lui la Bonne Guidée et les Bienfaits.

Quiconque m'insulte ou me blâme, aide-le à se repentir et à se soumettre à Toi.

Quiconque a des préjugés négatifs à mon égard, daigne orienter son cœur vers ma personne.

Préserve-moi du mal de l’ensemble des créatures et préserve-les également du mien. Puisse-t-il en être ainsi, Ô Seigneur !» (La Quête des Deux Saluts, v. 59-63)

On retrouve, en effet, dans cette courte prière une préoccupation adaptée et sublime de compassion envers l'ensemble des catégories d'êtres humains avec qui chacun d'entre nous aura à traiter dans sa vie :

1- Nos amis et parents qui nous assistent et sur lesquels nous pouvons compter en temps d'épreuves. Notre devoir sera de leur rendre le bien qu'il nous apportent autant que nous pourrons.

2- Les amis, relations ou connaissances qui nous aiment, nous admirent ou ne nourrissent aucun sentiment négatif particulier à notre endroit. Notre devoir est de les aimer également, de leur souhaiter le bien qu'il nous souhaitent et de ne pas leur manifester de sentiments négatifs.

3- Les personnes agressives qui se comportent mal avec nous et nous dénigrent injustement (en connaissance de cause, par simple animosité ou jalousie). Nous devons prier le Seigneur de nous donner assez de force morale et d’élévation spirituelle pour ne pas tomber dans leur piège de la haine réciproque. Notre devoir sera alors de leur souhaiter un meilleur cœur et de s'engager dans la voie du bien et de l'amour mutuel qui seule pourra les sauver du feu de l'adversité.

4- Les personnes qui se montrent hostiles envers nous, non pas par haine ou sentiment négatif, mais simplement par ignorance, en se basantsur des rumeurs négatives à notre endroit et sur des préjugés infondés. Nous nous devons de résister, de tout notre possible, à la tentation de leur rendre leur hostilité. En réalisant que ce n'est pas nous qu'ils détestent réellement, mais plutôt l'IMAGE négative qu'ils se sont faits de nous. Et que le jour où ils nous connaîtront mieux, ils pourront même devenir nos meilleurs amis ! Notre devoir sera donc, non pas de souhaiter leur anéantissement, mais plutôt de prier pour eux et de tout faire pour que leur cœur (trompé par les apparences) soit mieux édifié sur notre compte et s'oriente vers la voie de la Vérité et de l'amour.

Pour résumer la question, et intégrer dans la prière toutes ces catégories de personnes (et toutes les autres que Dieu Seul connaît), il conviendra d'implorer notre Seigneur de nous préserver du mal provenant de TOUTES Ses créatures. Aussi bien nos amis que nos ennemis, les partisans comme les haineux, les clairvoyants comme les ignorants. Car, on a tendance à l'oublier, le mal peut émaner aussi bien d'un ami (ignorant ou involontairement) que d'un ennemi (conscient ou victimes de préjugés à notre encontre), d'un sincère comme d'un hypocrite. Et de la même manière que nous prions le Créateur de nous protéger du mal de Ses créatures, l'équité (khist) veut que nous Le priions également de préserver ces dernières d'un mal procédant de notre personne (volontairement ou non). Car le plus grand malheur qu'un croyant doit craindre et auquel il risquera de faire face au Jour du Règlement des Comptes (Hisâb) est d'avoir porté injustement atteinte à une quelconque créature de Dieu. Donc autant le respect par les autres de nos droits s’avérera important, autant ou même plus, notre respect des leurs (qui consistent en devoirs pour nous) s'avère essentiel et même plus sacré...

Les fondements de cette Charte universelle et intemporelle des DROITS DIVINS DE L’HOMME, rappelés ici par Serigne Touba, sont inspirés d’un « humanisme » dont la perspective spirituelle nous paraît fort différente de celle, essentiellement utilitaire, des « Lumières ». Si l’on se réfère, par exemple, à cet autre principe qu'il invoqua dans son ouvrage Nahjul Hadâil Hâj, et qui privilégie les Droits de Dieu en tant que Devoirs spirituels de l’homme :

« Considère plutôt TES DEVOIRS envers les autres sans exiger d'eux une quelconque contrepartie. Comporte-toi toujours avec les gens de la manière dont tu souhaiterais qu'ils se comportent avec toi. Et respecte en toute créature les DROITS DE DIEU, le Détenteur de la Majesté, l’Omnipotent, par considération pour Lui... » (La Voie de la Réalisation des Vœux, v. 55-57)

{fcomment}

Descendance

Petit fils de GAYDEL, Il a vécu selon les témoignages de certains de ses fils entre 1876 et 1953 soit 77 ans. Son père Mame dame Khoudia Diabou est l'un des fils de GAYDEL. Sa mère Sokhna Isseu Dieye Diop est fille de Ahmadou fa khoudia, fils de Ndiaga Isseu, fils de Mactar Ndoumbé Diop fondateur de Coki.

Serigne Massamba Mbacké fils de sokhna issa dieye était le frère Serigne Modou Lô Isseu.

Education

Serigne Modou a très tôt maitrisé le saint coran et les sciences religieuses à savoir : LA JURISPRUDENCE ISLAMIQUE, la SEMENTIQUE, la THEOLOGIE MUSULMANE et le SOUFISME. Il fut une fin lettrée et avait partagé la même daaras avec Cheikh Massamba son frère plusieurs fois.

Il a fait acte d’allégeance à SERIGNE TOUBA alors qu’il était tout jeune et venait juste de terminer ses études, SERIGNE TOUBA venait de quitter le djoloff pour s’installer à Darou Marnane au Kadjor. Il suivit SERIGNE TOUBA et depuis lors il n’a jamais songé retourner chez lui. Cet acte représentait son engagement à servir Khadimou Rassoul et constituait une preuve de son désintéressement des choses de ce bas monde.

Durant cette période son frère Serigne Massamba était chez Mame Thierno qui assurait l’enseignement et l’éducation spirituelle de bon nombre de disciples. Mame Thierno et Serigne Modou Lo Isseu étaient liés par leur grand-père maternel Ahmadou fa khoudia qui était le père de Sokhna Faty Isseu diop et de Sokhna Isseu Dieye Diop respectivement mère de Mame Thierno et de Serigne Modou Lo Isseu.

Il a séjourné pendant 3 ans dans ce Daara. Après cette expérience khadim Rassoul lui confia un autre Daara pendant 5 ans et ceci jusqu’à son retour d’exil du Gabon.

{fcomment}

Chérif Aidara nous dit révéler un secret dont seul détenait Serigne Mohamadou Fadilou Mbacké sur le nom " Khadim " de Cheikhul Khadim. Et d'ailleurs même il avait promis à tout sénégalais qui trouverait  le secret une somme de 3 millions mais jusqu'à ce jour aucun n'est venu lui proposer la bonne réponse. 

Il ne s'est pas ainsi seulement contenté sur le CHEIKH (RA) , mais Chérif Aidara a aussi parlé sur Mame Cheikh Ibrahima fall disant en ces mots " Cheikh Ibra avait reçu de DIEU le secret qui permettait tout ce qui est sur terre et les cieux de bouger ".

 

Abonnez-vous à la page Youtube Toubamajalis.com juste à droite écran pour plus de vidéos ...

{fcomment}

Discours de Serigne Saliou Touré le dimanche 22 février 2015. Dans ce discours , Serigne Saliou Touré rappelle aux disciples mourides les recommandations de Serigne Touba sur ces propos à savoir " adorer DIEU , suivre le droit chemin , d'aimer son frère musulman et former une unité... ".

Abonnez-vous à la page Youtube Toubamajalis.com juste à droite de votre écran pour plus de vidéos>>

{fcomment}

Communiqué du khalife général des mourides lu par Serigne Mountakha  Communiqué du khalife général des mourides lu par Serigne Mountakha

Communiqué du khalife général des mourides lu par Serigne Mountakha

Communiqué du khalife général des mourides lu par Serigne Mountakha

 

{fcomment}

Serigne Cheikh Sidy Moukthar Mbacké et Mbacké Kadior   Serigne Cheikh Sidy Moukthar Mbacké et Mbacké Kadior    Serigne Cheikh Sidy Moukthar Mbacké et Mbacké Kadior 

Serigne Cheikh Sidy Moukthar Mbacké et Mbacké Kadior 

 

{fcomment}

Page 148 sur 181

Téléchargez l'application Toubamajalis

Facebook

(SERVICE COMMERCIAL ) Email : toubamajalis@gmail.com | webtawfeh@gmail.com

 

(REDACTION TOUBAMAJALIS) Email : sennegueye@gmail.com tel.

Chargé de communication : +221 77 539 55 17

Aller au haut