La Délégation du Comité d’Organisation du Magal de Touba Chez le Khalfe général de Medina Baye à Darou mbiteen pour lui informer et inviter du Colloque international qui aura lieu du 22 au 26 novembre 2014.

{fcomment}

Le Kourel "Jamhiyatul Xadîm" (en France) fait part du projet d’acquisition d’un camion de vidange d’un montant de 15 000 euros pour les nouveaux cimetières de Touba à l’occasion du Magal 2014. Le besoin s’explique par le fait que les instances chargées de la gestion des nouveaux cimetières ont dit l’impérieuse nécessité de vider très régulièrement les fosses septiques qui recueillent les eaux provenant des chambres de lavage des défunts. Touba reçoit en moyenne 40 corps par jour et d’après le Dahira en charge des cimetières, il faut vider les fosses presque tous les 4 jours; ce qui nécessite de renforcer les capacités de vidange.

Les années précédentes, le Kourel "Jamhiyatul Xadîm" avait acheté (avec vos contributions) des machines auto-laveuses pour l’entretien de la Grande mosquée de Touba. L’année dernière, elle a acheté une chambre froide d’une capacité de 15 corps pour les nouveaux cimetières de Touba.

Ces projets se font en collaboration avec le Dahira Mukhaddamatoul Khidma de Touba qui se charge de transmettre les besoins identifiés. vous pouvez faire un don: - par virement bancaire au compte suivant : IBAN FR67 3000 2089 0200 0007 0050 H58. BIC : CRLYFRPP (LCL- Crédit Lyonnais) - en achetant une carte barkeelu que distribuées au niveau des dahiras de France ;

- en contactant un des membres chargés de la collecte aux numéros de téléphone suivants en France : 06 79 40 54 69 - 06 69 54 62 23 – 06 35 43 92 51 – 07 70 01 65 88

{fcomment}

Il paraît que près de 600 personnes ont été à ce jour (depuis sa création) enterrées dans le nouveau cimetière de Touba (Bakhia) dont voici quelques photos. À quel niveau, sur ces longues files de tombeaux, nous demandâmes-nous, serons-nous enterrés ? Quel sera notre numéro à NOUS ? À quoi nous serviront, une fois en ce lieu, tous les biens et projets derrière lesquels nous courrons si ardemment aujourd'hui, en oubliant le Seigneur vers qui nous retournerons fatalement, qu'on le veuille ou non ? Que deviendront alors, sous ces humbles tas de sable hâtivement entassés, les nombreux plaisirs illicites pour lesquels nous sommes aujourd'hui prêts à sacrifier tout : notre dignité, notre foi et notre honneur ? À quoi te serviront, toi qui lis ces lignes, une fois sous ces quelques mètres de terre, le fait d'avoir obtenu un plaisir illicite avec ta copine ou ton copain, regardé (secrètement) des images pornographiques ou obscènes sur internet, menti pour t'en sortir, trahi tes amis, abusé de la confiance des autres, volé le bien d'autrui, construit de belles maisons et épousé de belles femmes avec cet argent indûment acquis (que d'autres prendront en héritage) ? A quoi te serviront dans le cimetière de Bakhia, ô frère mouride, les fortes émotions qu'à suscité en toi le dernier combat de lutte au Stade Demba Diop (au point peut être même d'avoir renvoyer ta prière de timiss) ? De quel profit toutes nos vaines activités, tous nos commentaires sans fin, nos médisances sur autrui, nos jalousies, nos querelles futiles, nous seront-ils, une fois enseveli des mètres sous le sable de Bakhia ?
 
O Seigneur ! Pardonne-nous nos péchés. Mets-nous sur le Droit Chemin. Le Chemin sur lequel tu as mis Tes Prophètes (PSE) et Tes Saints Privilégiés, comme Serigne Touba et ses disciples véridiques. Ne nous soumets surtout pas à ta Justice. Ne nous laisse pas à nous-mêmes, à notre âme charnelle (nafs), à Satan le Rebelle et aux nombreuses tentations de la mondialisation qui nous encerclent. Et incite-nous à toujours nous souvenir, dans tous nos actes et dans toutes nos paroles, de ce Grand Jour. Ce jour du seul et vrai « Grand Combat » où nous retournerons définitivement vers toi, sans aucune possibilité de retour dans ce monde pour rectifier quoi que ce soit. À nous rappeler constamment qu'un jour NOUS aussi, malheureusement, nous aurons NOTRE NOM et un numéro anonyme qui seront à jamais écrit sur l'une de ces stèles noires. NOTRE stèle. Cela, quel que soit le choix (persévérer dans le Bien ou le mal) que nous aurons fait après avoir lu ces lignes... 

A. Aziz Mbacké Majalis

 

Une courte réflexion sur le nouveau cimetière de Touba,  Pour un large partage pour nous rappeler le jour de notre mort...
 

 

Une courte réflexion sur le nouveau cimetière de Touba,  Pour un large partage pour nous rappeler le jour de notre mort...
 

 

Une courte réflexion sur le nouveau cimetière de Touba,  Pour un large partage pour nous rappeler le jour de notre mort...
 

 

L'Histoire de Touba Bogo, le dernier village fonde par Serigne Fallou.

L'Histoire de Touba Bogo, le dernier village fonde par Serigne Fallou.

L'Histoire de Touba Bogo, le dernier village fonde par Serigne Fallou.

 

{fcomment}

Zoom sur Ablaye Diop Hizbut Tarqiyyah

Zoom sur Ablaye Diop Hizbut Tarqiyyah

Zoom sur Ablaye Diop Hizbut Tarqiyyah

 

{fcomment}

Page 296 sur 331

Téléchargez l'application Toubamajalis

Facebook

(SERVICE COMMERCIAL ) Email : toubamajalis@gmail.com | webtawfeh@gmail.com

 

(REDACTION TOUBAMAJALIS) Email : sennegueye@gmail.com tel.

Chargé de communication : +221 77 539 55 17

Aller au haut