Gamou 2015 ,Une causerie de Serigne Lamine Toure : Les secrets du Gamou selon Serigne Touba

Gamou 2015 ,Une causerie de Serigne Lamine Toure : Les secrets du Gamou selon Serigne Touba

Gamou 2015 ,Une causerie de Serigne Lamine Toure : Les secrets du Gamou selon Serigne Touba

{fcomment}

Film sur le dernier des prophètes Mouhamed ( Que la Paix et le Salut soient sur Lui )  : Le Messager en Français

Film sur le dernier des prophètes Mouhamed ( Que la Paix et le Salut soient sur Lui )  : Le Messager en Français

Film sur le dernier des prophètes Mouhamed ( Que la Paix et le Salut soient sur Lui )  : Le Messager en Français

 

{fcomment}

Message adressé aux mourides d' Audjourd' hui... par Serigne Saliou Touré

Message adressé aux mourides d' Audjourd' hui... par Serigne Saliou Touré

Message adressé aux mourides d' Audjourd' hui... par Serigne Saliou Touré

{fcomment}

Touba-Tivaoune : Voici le lieu de rencontre entre Serigne Touba et El Hadj Malick Sy pour une durée de visite de trois (3) jours.

Touba-Tivaoune : Voici le lieu de rencontre entre Serigne Touba et El Hadj Malick Sy pour une durée de visite de trois (3) jours.

Touba-Tivaoune : Voici le lieu de rencontre entre Serigne Touba et El Hadj Malick Sy pour une durée de visite de trois (3) jours.

 

 

{fcomment}

Un appel au Gamou par Serigne Saliou Mbacké bn Cheikhul Khadim.

Un appel au Gamou par Serigne Saliou Mbacké bn Cheikhul Khadim.

Un appel au Gamou par Serigne Saliou Mbacké bn Cheikhul Khadim.

{fcomment}

Le 16 septembre 1895, le Gouverneur du Sénégal, L.MOUTTET adresse une correspondance au Ministre des Colonies lui annonçant la décision prise en Conseil Privé d' emmener prochainement en exil Cheik AHMADOU BAMBA. Le manuscrit est transcrit pour vous par la rédaction d' Albichru.

 

REPUBLIQUE FRANCAISE

Liberté - Egalité - Fraternité

Gouvernement du Sénégal et dépendances                                                                  Saint-Louis, le 16 septembre 1895

 

        Cabinet du Gouverneur

A Monsieur le Ministre des Colonies

Monsieur le Ministre,

             J' ai l'honneur de vous transmettre deux rapports de M.l'administrateur de cercle de Saint-Louis, un rapport de M. le Directeur des Affaires politiques et un extrait de la séance du Conseil Privé du 5 septembre 1895, relatifs à un marabout du Cayor établi dans le Djollof, nommé Ahmadou Bamba.

 

           Les agissements de ce marabout et ceux de ses talibés sont relatés dans les rapports de M.Leclerc. Ils avaient déjà produit dans les provinces du Djolloff et du Diambour, une effervescence qui inquiétait les chefs. Pour calmer les esprits et afin que la tranquillité dont nous jouissons depuis plusieurs années ne soit pas troublée, il importait d' éloigner du Sénégal ce musulman ardent autour duquel se regroupaient les fanatiques et les mécontent.

 

           Le Conseil Privé, après avoir entendu la lecture des rapports de M. M. Merlin et Leclerc et fait comparaitre Ahmadou Bamba, a été d'avis, à l' unanimité, qu'il y avait lieu de l' interner au Gabon, jusqu' à ce que l' agitation causée par ses enseignements soit oubliée au Sénégal.

 

        Ahmadou Bamba sera dirigé sur Libreville par le Paquebot passant à Dakar le 21 courant. Une pension de 50 francs par mois lui sera servie pendant la durée de son internement.

 

        Je suis, avec un profond respect, Monsieur le Ministre, votre très obéissant serviteur.

 

Source : Archives de France, Sectin F.O.M., Sénégal IV 127 (cf  AHMADOU BAMBA face aux autorités coloniales (1889-1927) page 69, écrit par OUMAR BA.

{fcomment}

Page 296 sur 340

Téléchargez l'application Toubamajalis

Facebook

(SERVICE COMMERCIAL ) Email : toubamajalis@gmail.com | webtawfeh@gmail.com

 

(REDACTION TOUBAMAJALIS) Email : sennegueye@gmail.com tel.

Chargé de communication : +221 77 539 55 17

Aller au haut