in

11 Novembre 1902 : Le retour triomphal du Cheikh Ahmadou Bamba

Le navire ‘’la ville de Maceo ‘’ arriva au port de Dakar le 11 novembre 1902. Des milliers de talibés mourides, s’étaient déplacés pour vivre cet instant mémorable. Le Cheikh Ahmadou Bamba rentrait non en tant qu’exilé mais en tant que conquérant. Tous les exilés même les plus célèbres furent oubliés par les leurs, et presque tous moururent dans l’exil, alors que cette fois, les autorités coloniales assistaient impuissantes aux débordements de joie des mourides et se gardaient bien d’intervenir afin de ne pas violer les consignes de la métropole.

Certains fonctionnaires étaient outragés, tel l’administrateur Allys, qui dans une correspondance gardée dans les archives nationales, écrira à son ami Merlin :

«M. François Carpot avait promis aux électeurs le retour d’Ahmadou Bamba. Il a réussi, j’appelle cela un crime, car il ne pouvait ignorer ce qui allait arriver. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

La télévison Lamp Fall est enfin disponible sur le Bouquet Canal +

SERIGNE TOUBA dépassa Kahab Ibn Zuhairu et Hassan Ibn Sabit en matière d’éloges du Prophète (P.S.L.).