in

2 Rakkas Ndar 2019 : Le discours de Serigne Mame Mor Mbacké

Ce 5 Septembre 2019 marque la quarante quatrième édition du magal des 2 rakkas. A l’occasion, Serigne Mame Mor Mbacké a prononcé un discours qui fut très riche en enseignements. Tout d’abord, il a adressé ses remerciements à toutes les personnes présentes à cette cérémonie. Par la suite, Serigne Mame Mor est revenu sur cette chance que l’on a de faire partie de la Ummah Islamique, une religion qui signifie Paix et Cohésion. Il poursuit: 《Célébrer un magal où beaucoup de personnes de toutes confréries confondues se réunissent pour effectuer une prière ensemble montre que l’Islam est une religion de concorde. Voilà pourquoi quand on a décidé de donner le nom de Serigne Touba à cette place qu’est BAYA, je m’y suis opposé. Le plus important c’est d’y effectuer les 2 rakkas avec foi afin d’obtenir le Salut de Dieu》. Dire 《Dieredieuf Serigne Touba》 (Merci Serigne Touba) ne concerne en rien Cheikhoul Khadim mais plutôt la personne qui le dit. Cela veut donc dire qu’une personne peut invoquer Dieu en bien ou en mal en passant par le biais de Serigne Touba afin d’obtenir des faveurs. Ladite personne sera entièrement responsable des œuvres qu’elle aura accompli au jour du jugement dernier. Serigne Touba s’est toujours suffi à Dieu et au prophète Mohamed (PSL) et non aux créatures.

La seule fois où il a demandé des faveurs aux individus c’est le Grand Magal de Touba. Un Magal où il demande à tous ses 《talibés》 de se réunir pour remercier Ya Rabbi. Serigne Mame Mor est ensuite revenu sur l’importance d’avoir un statut de 《kilifa》, de guide. La croyance est une chose trés sérieuse. Par exemple, beaucoup de prophètes se sont succédé et cinq d’entre eux se sont démarqués des autres de par leur détermination. La détermination en Islam c’est de savoir qu’on a obtenu le Salut de Dieu mais on continue quand même à travailler pour lui. Et c’est cette détermination que Serigne Touba a toujours fait montre. Il s’est toujours battu pour Allah et a trés tôt renoncé au bas monde.《 Il ne faut pas comprendre par là que j’ai dit qu’il faut arrêter de remercier Serigne Touba, loin de là. Il faut aller au fond des choses》clarifie t-il. Nous vivons maintenant dans un monde où les personnes sont attachées aux choses mondaines à tel point qu’elles en oublient celui qui les a créées. Avant d’accomplir une quelconque œuvre, il faut se rappeler de son Créateur. L’Islam est une religion d’Unicité. Il existe des individus qui cherchent des ennemis à Serigne Touba.

Cheikhoul Khadim accorde de l’importance à tous les musulmans, peu importe leurs confréries. 《Il faut travailler pour Serigne Touba et éviter de rester sur des détails, des querelles. Cela est vide de sens.》Il a également insisté sur l’importance d’être persévérant dans toutes les choses que l’on entreprend, d’avoir de la retenue et de toujours se rappeler du jugement dernier. Serigne Mame Mor a terminé le discours par des remerciements et des vœux de réussite pour tous les jeunes qui sont en train d’étudier ou à la quête d’emploi. Allahouma amine!

Ndèye Coumba Gueye

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

Serigne Touba et son retour au Sénégal.

Un être d’exception !