in

Anecdote sur Serigne Touba : L’allégeance et la considération

Serigne Touba a dit : tout ce que l’on lit sur les livres religieux se résument au mot considération. Celle-ci s’organise en trois aspects : la considération envers Dieu , les créature et ta propre personne

1) La considérait envers Dieu consiste à accomplir Ses recommandations, éviter Ses interdits et accepter Son décret

2) La considération envers les créatures consiste à éviter de faire à toute créature tout ce que tu détestes et de pardonner à toute personne qui a agi ainsi envers toi

3) La considération envers ta propre personne consiste à éviter de faire tout ce que tu détestes sa divulgation que tu sois seul ou en face des gens

L’ALLÉGEANCE !

Une fois, deux hommes était venus rendre visite à Serigne Touba. Ainsi, ils ont trouvé ce dernier dans une pièce très détachée dans la maison. C’est ainsi qu’il leur demanda ceci : comment avez-vous fait pour venir ici ? Ils répondirent : faire ce que l’on nous recommande et éviter ce que l’on nous interdit. C’est cela qui nous a conduit ici ( une façon de parler). Serigne Touba leur demanda encore ceci : la maison qu’en est-elle de son état ? Ils répondirent : elle est bondée de monde. Et Serigne Touba de dire : céy !( interjection exprimant l’émerveillement ) Ce n’était pas le but de mon allégeance au Prophète. Ainsi, il répéta la phrase trois fois. Je le servais que pour la face de Dieu. Et les larmes commencèrent à tomber jusqu’au niveau de la barbe.

( L’assemblée de la félicité, Serigne Aladji Mbacke, transcription M.Moustapha Diop )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

Affaire Daara : Le khalife appelle au calme

Le khalife : «Ce qui me lie à Mboul Kael … »