in

Anecdote sur Serigne Touba : Le crédit.

Une fois, en Mauritanie, Serigne Touba avait demandé un disciple d’aller dire au commerçant de leur faire le crédit d’un repas jusqu’au lendemain. Lorsque ce dernier transmit le message, le commerçant refusa, arguant qu’il ne fait pas de crédit. Alors, Serigne Touba leur demanda de patienter un peu. Peu de temps après, un chameau qui transportait presque 500 kilos de vivres arriva en provenance du Sénégal. Ainsi, Serigne Touba demanda aux disciples d’y prendre juste le volume d’un repas et le reste qu’ils le remettent au commerçant pour qu’il le rajoute à son commerce. Plusieurs jour après cela , arrivèrent encore dix chameaux qui transportaient 500 kilos de vivres. Alors, Serigne Touba demanda aux disciples d’y prendre le volume de trois repas et le reste qu’ils le remettent au commerçant afin qu’il le rajoute à son commerce. C’est ainsi que le commerçant est venu faire son allégeance à Serigne Touba. Et Serigne Touba dit aux disciples : si vous recevez quelque chose, ayez l’habitude d’y enlever une petite portion sinon une grande partie se volatisera ou l’ensemble partira dans l’air.

La perversion

Serigne Touba a dit : une période viendra où l’on ne parlera plus d’endroit qui n’est pas touché par la perversion, mais l’on dira seulement d’être qui n’est pas perverti.

( L’assemblée de la félicité, Serigne Aladji Mbacke, transcription M.Moustapha Diop )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

Le khalife à Madické : «Dama aam ci yow niari gui-guiss…»

Le Saint Coran par Serigne SAM MBAYE