in

Anecdote sur Serigne Touba : le Pardon

Une fois, Serigne Touba demandait à des enfants de citer les sourates qu’ils apprenaient. Ainsi, ils commencent à citer un à un. Dès que tu dis, il t’offrait un paquet de biscuits. A cet effet, il demande à un parmi eux : et toi, tu en es où ? Il répond : la sourate le Soleil (S 54). Alors, Serigne Touba lui demande encore : où exactement ?

Il répond : ” Dans un séjour de vérité auprès d’un Souverain Omnipotent. ” (S54V55). En cela , Serigne Touba dit à tous les adultes qui étaient là-bas de s’approcher auprès de lui. Lorsqu’ils se sont approché, il leur dit ceci : Mon Créateur m’a informé que celui qui lit le début de la sourate Le Pardonneur (S40) jusqu’au verset qu’il récitait (S54), s’il sollicite le pardon, Dieu le pardonnera et s’il le sollicite pour une autre personne, Dieu lui pardonnera.

( L’arbre Touba , Serigne Aladji Mbacke, transcription M Moustapha Diop )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

Les symboles de la victoire

Le poème de Serigne Mountakha dédié à Serigne Saliou Mbacké