in

Cheikh Ibrahima Fall, sous la loupe d’un Cherif.

Le Cheikh Maa El Aynain, fils de Mohamed El Fadel Ibn Maamin avait écrit des poèmes merveilleux sur les qualités exceptionnelles de Khadimou Rassoul. Cependant, pendant longtemps, il était intrigué par le cas d’Ibra Fall et par les commérages à son sujet. Il entra alors en “Khalwa” pour demander à Allah de l’éclairer là-dessus.

A la sortie de sa retraite spirituelle, il composa un poème dont nous publions de larges extraits.

“Cheikh Ibra, tu as été élevé au dessus des humains”
“Cheikh Ibra, tu as dépassé les horizons de la loi et de la voie ” !
“Ibrahim Fall, tu as devancétes pairs depuis l’Éternité”

“Ton état de réalisation ne peut-être compris par de simples mortels”
” Ta supériorité est indiscutable…”
“… La voie d’Ibra Fall dans le Mouridisme est l’une des meilleures”
“Celui qui la prend sera protégé contre l’enfer et les châtiments”
“Il passera comme l’éclair le jour de la Traversée… du Pont “
“… Mes paroles proviennent de la source des connaissances”
“Ô inconscient qui suspecte la voie de notre frère Ibra Fall”
“Repens-toi devant le Seigneur clément”
“Car celui qui persévère dans l’errent”
“Sera saisi par le Toupet”
“Et entraîné par les anges de l’enfer”
“Qu’Allah nous préserve d’un sort pareil”…


Le Précurseur :
Compagnon le plus célèbre mais aussi le plus incompris, Mame Cheikh Ibra Fall est accepté par tous comme ayant joué un rôle capital auprès de Cheikh Ahmadou Bamba, sans jamais heurter l’intransigeance de ce Maître sur les principes fondamentaux de l’Islam.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Thiantacones : Serigne Bass fera une importante déclaration ce dimanche

Magal S Souhaybou- Serigne Bass : « Il existera toujours des gens qui feront tout pour salir la voie Mouride …»