in

Comment Serigne Touba accueillait le mois de Ramdan

Serigne Touba aimait tellement le mois le Ramadan au point qu’il avait une façon propre de l’accueillir. Il en est de même pour le mois de la naissance du Prophete (rabi’a awwal). Dans ce sens , l’on peut dire qu’il est rare dans l’histoire de voir un homme qui donnait autant d’estime à ces deux mois. Il les aimait au point qu’ils etaient pour lui des moments où il multipliait les faveurs et bienfaits de toutes sortes, tant visibles qu’invisibles dont il comblait aux gens. Lisons la façon dont il accueillait le Ramadan !

“Lorsque le Ramadan s’annonçait, Serigne Touba illuminait les chambres. Ainsi, il creusait des puits, tissait de nouvelles nattes, achetait de nouvelles tasses, bouilloires et cafetieres. C’est aussi la meme chose qu’il faisait pour le Gammu (rabi’a awwal). Pendant ces deux mois, il avait le visage radieux , rayonnant et ouvrait touts les portes de sa maison.

Ainsi, les gens profitaient de ces deux mois pour venir lui exposer leurs problemes. Certains attendez ces deux mois s’ils desiraient obtenir des choses profitables sur lui. Il n’etait pas reticent sur rien. Pendant ces deux mois, c’etait facile de le voir. Et aussi , il remplissait les magasins et deplaçait les charges sans l’aide de personne. A chaque fois, il creusait un puits baptise “Ramadan” s’il s’agissait du mois de Ramadan et “Rabi’a awwal” si c’etait le mois “Rabi’a awwal”. Mais, au fur et a mesure qu’ils tiraient à leur fin, la tristesse le gagnait, a l’image d’un homme qui avait perdu un ami”

( L’arbre de Touba , Serigne Aladji Mbacke, transcription M.Moustapha Diop)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

Ndar : Serigne Akassa Samb offre une maison et une voiture à Serigne Ablaye Niang

L’analyse faite sur l’affaire de l’institut Sainte Jeanne d’arc de Dakar