in

Darou Salam : Un témoignage de Serigne Mbacké Bousso sur Mame Cheikh Anta Mbacké

” DIEU TE PARLE !”

Ô vous les gens, Je voudrai que vous sachiez que c’est Moi Dieu qui ai doté à Cheikh Anta un cœur pur et un comportement sincère. C’est Moi qui l’ai créé de cette manière .

Je l’ai fait don de la richesse qu’il possède et qu’il distribue aux êtres humains sans distinction, de gauche à droite, de nuit comme de jour, sans jamais faire la différence entre un ami et un ennemi ou un parent et autrui. Il est comme ça et c’est est Moi qui l’ai créé de cette manière. Et tout ce qu’il fait pour un ami, il le fait pour un ennemi.

Mais les gens ignorent cela de lui. C’est pourquoi, ils l’ont accusé des choses que même Moi Dieu qui l’ai créé, J’ignore ces choses de lui depuis que Je l’ai créé.

Par contre, toi Cheikh, rends Moi grâce en endurant ces accusations que tu n’a jamais commises. Sache que Je suis avec les endurants. Rappelle toi que J’ai dit dans le Coran que J’ accorderai aux endurants des faveurs illimitées.

Toi Cheikh, rends Moi grâce, car Je t’ai ramené chez toi après que certains y t’ont sorti une nuit d’une manière violente et triste à l’image d’un loup qui sort une brebis dans un enclos. Malgré cela, Je t’ai ramené chez toi en plein jour dans la paix et dans la sérénité.

C’est Moi, Ton Créateur qui a dit aux gens de l’Etat : antérieurement vous vous étiez réunis pour l’accuser des choses qu’il n’a jamais commises, alors aujourd’hui réunissez vous pour l’acquitter. Quiconque parmi vous faisait parti du complot, qu’il recule et regrette avec pureté de cœur et sérénité. Par ailleurs, quiconque parmi vous avait agi par méchanceté et jalousie qu’il recule sans delai. Ainsi, ils ont tous obéi, car c’est Moi, le Propriétaire du kun (sois).

Toi Cheikh, rends Moi grace et la manière de la faire c’est de M’adorer constamment dans ta maison où tu résides et de ne compter que sur Moi. Si tu le fais, je dirigerai tous les bienfaits vers toi.

Si tu fais ce que je dis, soit sûr que tes faveurs ne s’interromperont jamais et chaque jour tu en recevras davantage. Je suis Le Créateur que personne ne conteste Ses décisions. Et aucun être n’ose contester Mes décisions. Je suis Le Tout Puissant, Le Possesseur du Royaume dont Le Jugement est exécutoire.

( Source, Lettre de Serigne Mbacke Mbousso, transcription M. Moustapha Diop)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

« Keur Serigne Touba », aboutissement d’un voyage réussi et dispositifs de consolidation des daaras et dahiras

Le voyage de Cheikh Ahmadou Bamba à Dakar