in

Kazou Rajab : En L’Honneur de Serigne Fallou Mbacké

La 27ème nuit du septième mois du calendrier musulman (Rajab) est symbolique dans l’Islam car elle marque l’anniversaire du voyage et de l’ascension nocturne du Prophète Mohamed (psl) de la terre vers les cieux. Cette commémoration, également appelé le KAZU RAJAB marque aussi dans l’univers du Mouridisme la date de la naissance de Serigne Mouhamadou Fadilou Mbacké, deuxième Khalife de Serigne Touba. 
En effet Serigne Fallou Mbacké, est né un vendredi 27e jour du mois lunaire de « Kazou radjab » de l’année de 1888 à Darou Salam. Cadet de 6 mois de son prédécesseur au khalifat de Serigne Touba,en l’occurrence Serigne Modou Moustapha, Serigne Fallou est le fils de Sokhna Awa Bousso. Il fit ses humanités coraniques à Ndam, pour aller ensuite apprendre la théologie et la science mystique. Il avait très tôt compris que le salut dans le mouridisme ne résidait que dans la posture d’un disciple engagé. C’est la raison pour laquelle il fit allégeance à Serigne Touba en ces termes : « Je renonce à mon statut de fils et je le troque contre la gloire d’être ton talibé. Quand tu m’auras donné cette gloire, je te demanderai de l’accepter comme une offrande ». Joignant la parole au geste, Serigne Fallou fit don à son père de sa maison située à la Gare de Diourbel. 
Durant la période où il était khalif de Serigne Touba, Serigne Fallou Mbacké a accompli des œuvres grandioses dont nous pourront citer : l’achèvement de la Mosquée de Touba pour une valeur de près de 700 millions de nos francs. Ainsi à l’inauguration de ce temple de Dieu le 7 juin 1963 en présence de Lamine Guèye et de Seydou Nourou Tall entre autre, Serigne Falilou Mbacké déclarait : « Cette mosquée est le travail incessant, du labeur inlassable, de l’effort continu, de la persévérance et de la ténacité du mouride. Chaque pierre, chaque cm3 de cette masse de béton représente une goutte de sueur offerte en hommage à Dieu par un fervent adepte ». C’est dire toute la charge symbolique que représente la Grande Mosquée de Touba. Le bitumage des routes et le lotissement de la ville Sainte font partie de ses. Il aura mis en valeur beaucoup de sites durant son Khalifa (de 1945 à 1968). Sa générosité et sa mansuétude ont marqué cette époque bénie. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

le Voyage Nocturne(Al Isrâ ) l’Ascension(Wal Micrâj )

Richard McKinney, ou l’incroyable conversion à l’islam d’un islamophobe qui voulait faire exploser la mosquée locale !