in

La chose la plus souhaitable, aux yeux des morts

La chose la plus souhaitable, aux yeux des morts, et de pouvoir revenir à la vie. Ne serait-ce qu’un tout petit laps de temps qui serait, pour eux, l’occasion d’accomplir un bienfait qui leur serait utile à leur retour dans l’autre monde.

Profite donc du reste de ta vie en regrettant le passé non utilisé dans les bonnes actions et précipite-toi dans la direction des œuvres pies.

Avant qu’il ne soit trop tard ; ne néglige pas d’améliorer ton for intérieur en prenant soin de ton caractère.

Sois, cher frère, parcimonieux dans l’emploi de ton temps, mettant à proft chaque instant de ta vie et chaque respiration.

Sachant que le temps même d’une respiration de personne vaut une pierre précieuse sans égal. Avec quoi on peut acheter un trésor immense.

Laisser passer ce temps sans bonnes actions est une grande perte le jour du Jugement dernier.

Si par malheur tu le passes dans la désobéissance, voilà la plus grande catastrophe, c’est un dommage irréparable.

Vivife les heures de ta vie par les actions facultatives, après avoir accompli les obligations, en fuyant la négligence.

Par les jeûnes et les répétitions des Noms saints d’ALLAH, par la méditation, avec persévérance.

Par l’aumône, par les dépenses au proft des nécessiteux, tout cela exclusivement pour l’amour d’ALLAH, notre Maître.

Fais toujours du bien, notamment dans les jours excellents et préférés, envers les plus proches et aussi envers les Grands.

Il convient de t’évertuer, tout le temps, dans les actions, avec la bonne intention, sans jamais te lasser.

Il est de même considéré comme acte méritoire, le fait de faire parvenir la joie et les bonnes nouvelles aux musulmans, mais jamais la mauvaise nouvelle ou le mal.

Réserve-toi, pour le jour du Jugement dernier, un viatique qui te serais utile, en pratiquant un des innombrables “wirds”.

Fut-il peu, qui te serait demain d’un proft quelconque au jour de l’angoisse et de la peine.

Il faut avoir soin de le faire discrètement, à l’insu des autres, tu seras ainsi félicité et loué le jour de la rétribution.

Car la plupart des actions exhibés n’ont relativement pas assez de mérite ce jour-là.Satan le maudit, dis-je, a abusé des gens, c’est pourquoi ils s’oc- cupent des choses qui ne peuvent leur attirer que du malheur.

Source: CHEIKH AHMADOU BAMBA (Massalikal Jinaan)

Commandez-vite : https://www.mouritei.toubamajalis.com/produit/massalik-al-jinan-nouvelle-edition/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

Très rare photographie de Cheikh Anta Borom Gawaan et article biographique

Les bienfaits des qasidas: Jazbu, Mawahibu et Muqadamaat… [par Serigne Mor Sourang]