in

La famille de Serigne Touba

Une fois, l’autorité coloniale demandait à Serigne Touba de s’acquitter de ses impôts. En cela, il demanda à Serigne Balla Thioro de lui lister les membres de sa famille. Ainsi, ce dernier partit et revint avec une liste où y figurait la propre famille de Serigne Touba. Alors, ce dernier lui dit : ce n’est pas cela ! Il repartit et revint avec la même liste. Lorsqu’il lui montra à nouveau la liste, Serigne Touba lui répéta la même chose. Voilà qu’il demanda à Serigne Touba ceux qu’il devrait noter ? Ce dernier lui répond : si je parle de ma famille , je fais référence aux gens du daaray Kaamil ( un lieu de lecture du Coran) . Si je devrai avoir une famille, ils composeront ma famille. Ayant entendu cela, Serigne Mbaye Sarr se leva et dit : comme ils sont ta famille, je voudrai que tu mette en rapport avec eux afin que je les prenne en charge. Serigne Touba lui répond : je ne les mettrai en rapport avec personne d’autre si ce n’est qu’avec Le Créateur des humains.

( L’arbre Touba, tome 10 , Serigne Aladji Mbacké, traduction M. Moustapha Diop)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

Visite Keurou Xassida : le discours du Khalife Serigne Mountakha Mbacké

SOUVENIR : Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké , dix ans Déjà!