in

La prière et la médisance !

Serigne Amar Samb avait assisté à une séance où Serigne Touba était entrain de prêcher. Ainsi il disait ceci :

“Que celui qui croit en Dieu et au Jour dernier qu’il dise du bien ou qu’il se taise
Que celui qui croit en Dieu et au Jour dernier qu’il reçoive généreusement son hôte
Que celui qui croit en Dieu et au Jour dernier qu’il ne porte pas préjudice à son voisin”*

Alors, un homme ôta son boubou et le jeta à Serigne Touba tout en lui disant : que je t’aime ! Et Serigne Touba lui renvoya le boubou et lui : celui qui m’aime doit prier et abandonner la medisance.

( L’arbre Touba, Serigne Aladji Mbacke, traduction M.Moustapha Diop )

* Rapporté par Muslim et Bukhari

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

La leçon de sagesse !

Une lettre de Serigne Touba destinée à Serigne Mbacké Bousso !