in

Le Café

Une fois, Serigne Touba avait demandé à certains ceci : buvez-vous du café ? Ils répondirent : oui ! Ainsi, il leur dit : buvez-le. Car je l’ai pris dans un lieu où il y avait beaucoup d’autres choses. Mais le café était le plus licite parmi elles. C’est pour cette raison que je l’ai ramené. Par ailleurs, si je vous le recommande, c’est aussi pour deux autres raisons : j’ai regardé tout le paradis, mais je n’y ai trouvé aucun avare. J’ai aussi regardé son contraire ( enfer) , je n’y ai pas vu un généreux. C’est pour ces raisons que je vous ai ramené le café et le thé.

Si chaque matin, vous servez sept tasses de café à sept personnes, vous êtes sortis du cercle des avares pour entrer dans celui des généreux pendant toute cette journée. À la fin de journée ( ‘asr), si vous servez sept tasses de thé à sept personnes, vous êtes sortis du cercle des avares pour passer dans celui des généreux et pendant toute cette soirée.

Quiconque passe sa journée dans la générosité, s’il meurt au cours de celle-ci, il ira au paradis. Il en est de même pour quiconque passe sa soirée dans la générosité, s’il meurt au cours de celle-ci, il ira au paradis.*

* Anecdote authentique. Celui qui l’a racontée, affirme que son papa l’a entendue auprès de Serigne Touba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

La bouteille de Parfum !

Une lumière venue de Touba