in

Le dernier Sermon de Serigne Touba (1)

Ce texte est le dernier sermon prononcé par Serigne Touba le samedi 17 juillet 1927 ( 16 Muharam 1346H) deux jours avant sa disparition, c’est à dire le 19 juillet 1927 ( 18 ou 19 Muharam 1346 H). Ces faits sont relatés par Serigne Mouhamadou Lamine Diop Dagana, un disciple et trés proche de Serigne Touba pendant les seize ans que ce dernier resta Diourbel. Ce sermon est plus connu sous le nom de khutba ( sermon ) de l’année 1346H ( Wamsasin) ou 1927.

Le samedi 16 Muharam 1346 H, après la prière de Takusan ( asr), Serigne Touba nous a tous réunis. Ainsi, il nous demande ceci : aujourd’hui c’est le combien ? Alors l’on répondit : c’est le 16 Muharam. Ainsi, Il nous dit : je vous demande à partir d’aujourd’hui d’être très sereins, pensez aussi à rassurer tout le monde et evitez d’ici là fin du Gamu les déplacements et les voyages si ce n’est pas impératif.

Ainsi, Il dit : Ô les gens ! Je vous demande d’adorer Allâh, Lui qui vous a recommandé de L’adorer alors que ceux qui ne sont pas totalement soumis à Lui ne L’adorent pas où bien s’ils L’adorent le font de manière abjecte.

Adorez Allâh , car l’adoration fait partie de Ses droits sur vous, Lui qui vous a communiqué Ses recommandations afin que vous L’adoriez. Alors, je vous recommande d’adorer Allâh afin que vous puissiez atteindre la Félicité et la Béatitude de manière pérenne et sans affliction.

Aussi, Il fait partie de Ses droits sur vous ainsi que l’eloignement à Ses interdits, Lui qui vous a communiqué Ses interdits afin que vous en eloigniez. Car ils peuvent vous conduire vers l’Enfer et la damnation. Alors, abstenez vous à commettre Ses interdits afin que vous puissiez atteindre la Félicité de manière pérenne et complète.

De la même maniére, je vous recommande deux choses : la science qui vous permettra de connaître les recommandations afin vous puissiez les appliquer à la lettre et celle qui vous fera connaître les interdits afin que vous vous en éloigniez de manière définitive. Je vous recommande l’acquisition de ces deux sciences. Je vous demande d’avoir une ferme attitude afin de les acquérir . Ils réunissent l’ensemble des comportements des premiers hommes pieux et les es derniers d’entre eux.

( Parole de Serigne Mbacke Abdou Rahmane traduction en français M.Moustapha Diop )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

Serigne Cheikh Ndiguel sur la situation de Soxna Aida

Serigne Touba