in

Le discours émouvant de Serigne Touba à l’encontre des talibés

Un jour Serigne Touba avait demandé des disciples mourides de le retrouver au niveau de la porte d’un tel (la maison avait plusieurs portes d’entrée) parce qu’il avait besoin de leur parler. Malgré leur rapidité pour se rendre au niveau de la porte, arrivés, ils ont trouvé Serigne Touba assis sur le lieu. C’est ainsi qu’il dit ceci à Serigne Massamba Mbacke, le porte parole du jour :

– (Serigne) Massamba, hier soir, j’ai entendu les chansons, mais je voudrai te dire en même temps que le Coran et mes écrits se sont arrachés d’ici pour retourner au Paradis.

Alors, Serigne Massamba commence à pleurer, car sachant ce qu’il veut dire. Ainsi, Serigne Touba en rajoute ceci :

-je voudrai juste que vous sachiez que j’ai dit et fait tout ce qui devrait être dit et fait. Je ne laisserai ici que deux choses en partant : un homme motivé à perpétuer mon service au point de se garantir une félicité et un homme préoccupé à souiller mon service au point de s’autodétruire .

(L’arbre de Touba, Serigne Aladji Mbacke, transcription M Moustapha Diop)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

Etats Unis – Cheikh Mame Mor Mbacke Mourtada reçu au Département d’Etat à Washington

L’historique du Zikr « Sam Fall »