in ,

Le manuscrit du Coran

Serigne Mouhammadou Lamine Diop a raconté qu’une fois Serigne Touba les avait réunis le 26 du mois de ramadan 1342H (1924). Ainsi, il leur demande ceci : savez-vous pourquoi je vous ai réunis ici ? Ils répondent : non ! Alors, il leur dit : je voudrai que vous m’ecriviez un manuscrit du Coran avant que l’on annonce le mois de shawal. Donc, remettez moi un Coran avant le début du mois de shawal. Vous le ferez? Ils répondent : oui ! Serigne Touba leur remit tout le papier qui était déposé devant lui et leur dit ceci : vous pouvez debuter le travail.

C’est ainsi qu’ils ont commencé à faire le travail. Ainsi, ils se sont partagé le travail. Alors, certains se sont mis à écrire et d’autres mettaient en place les signes diacritiques sur les lettres. C’est donc en cela qu’ils ont réussi à écrire le manuscrit sans manquement. Même le papier que Serigne Touba leur avait remis, correspondait en réalité exactement au manuscrit. Lorsqu’ils ont remis le manuscrit à Serigne Touba le 29 du ramadan ( En trois jours) après la prière du tisbaar ( zohr), ce dernier le regarda et celui-ci correspondait à ce qu’il attendait. Très satisfait, il remercia Dieu et dit : avez-vous connu dans l’histoire quelqu’un qui a fait écrire un manuscrit du Coran en trois jours? Ils répondent : non ! Ainsi, il dit : Louange à Allah ! Quant à moi, je ne rendrai jamais caduque le bien de quiconque parmi vous agit.

( L’arbre Touba, Serigne Aladji Mbacke, transcription M.Moustapha Diop)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

Les thiantacones veulent retourner à Khelcom

La célébration du Gamou pour le Samedi 09 Novembre 2019