in

Le récit de Serigne Mor Alima Gueye

Serigne Mor Alima Gueye a rapporté que lorsque Serigne Touba a quitté le Djolof, Mame Thierno est venu nous en informer. Ainsi, il nous dit : Serigne Touba a dit que vous pouvez prendre les malles qui se trouvent dans la chambre et que vous le suiviez en prenant le court chemin. Ainsi, il dit : il est parti vers un lieu qu’on appelle Diourbel. Lorsque nous sommes rentrés dans la chambre, nous y avons trouvé huit malles que nous avons pris.

C’est ainsi que nous avons couru jusqu’à Touba Darou Khoudos. Arrivé, un homme nous dit : Serigne Touba est passé ici hier, mais il nous a dit qu’il n’est pas encore l’heure de s’y installer. Alors, nous avons couru jusqu’à Diourbel où nous avons trouvé Serigne Touba dans une chambre avec un maure. En cela, nous avons déchargé les malles et nous nous sommes allongés jusqu’à que l’appel à la prière du maure nous réveille.

Lorsque Serigne Touba est venu devant nous, il a dit : il n’y a autre divinité qu’Allah, Mouhammad le messager de Dieu, Jibril le porteur du message de Dieu, les gens de Badr l’armée de Dieu. “Louange a Dieu qui nous a guidés à ceci. Nous n’aurions pas été guidés, si Dieu ne nous avait pas guidés ” ( S7V43) qu’il a répété trois fois de suite. Alors, il nous demanda : vous devrez être épuisés ? Nous sommes restés silencieux. Il répéta la phrase et nous restâmes silencieux. C’est ainsi qu’il nous remit 1 franc ( à l’époque) et dit : achetez du thé et du sucre et buvez-le. Puis reposez-vous. Votre peine est terminée !

( L’arbre Touba, Serigne Aladji Mbacke, tome 10, traduction M.Moustapha Diop)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

Le voyage de Serigne Touba à Dakar

Touba 22 mai 2020 : Les images de la prière du vendredi à la grande mosquée