in

Le service pur de Serigne Touba à travers ses khassaides

“Un jour, certains étaient venus rendre visite à Serigne Touba. Après avoir salué Serigne Touba, ce dernier leur dit : Bismillah ! Alors, un homme parmi eux prend la parole et dit ceci : notre guide nous avait dit de passer te saluer dès qu’on s’approche de ton village. Serigne Touba lui répond : excellente chose ! Voici qu’un autre parmi eux dit ceci à Serigne Touba : si je ne t’avais pas vu durant toute ma vie sur terre, cela me ferait trop de peine . Serigne Touba lui répond : nous aussi, c’est pareil. Ainsi, Serigne Touba appelle Serigne Ibra Fall Bouba et lui dit : tu peux commence à scander là ou tu trouves le poème L’Exsistant, L’Eternel, Le Pré-Éternel… Alors, lorsqu’il a fini de scander le poème, tout le monde était ému par sa façon de chanter.

Ainsi, Serigne Touba dit : celui qui a composé ce poème et toute autre personne sont à l’image de gens qui ont fini de servir Dieu. Voilà qu’ils viennent auprès de Lui et disent : nous voulons présenter notre service. Il leur répond : Bismillah ! Alors, un homme autre que celui qui a composé ce poème se leva et plaça son service devant Dieu. Voici que Dieu dit aux quatre ennemis ( le diable, le bas-monde, l’ame charnelle, la passion) : que chacun parmi vous prennne sa part dans ce service. Alors, l’un en prend une grosse part. L’autre en fait de même et ainsi de suite.

Lorsque celui qui a composé ce poème a présenté son service, Dieu a dit la même choses aux quatre ennemis. Mais lorsqu’ils ont examiné de fond en comble le service, aucun d’entre eux n’a trouvé un élément lui appartenant. Ainsi, ils sont retournés vers Dieu en Lui disant ceci : nous n’avons rien trouvé dans ce service même pas un petit élément qui nous appartient. Voici que Dieu leur dit : retournez et observez bien ce service. Fouillez le de fond en comble et ne negligez rien même s’il s’agit d’une lettre, d’une voyelle ou d’un trait. Ainsi, ils ont examiné le travail comme Dieu leur a recommandé, mais ils n’ont rien trouvé. C’est ainsi qu’ils sont retournés Le voir pour Lui dire ceci : nous ne pouvons rien prendre dans ce service. Alors, Dieu me dit : Bismillah ! Je lui réponds : Ô Toi L’Exsistant, L’Eternel, Le Pré-Éternel…. ” Ainsi Serigne Touba leur dit : avez vous entendu ? Ils répondent tous : oui !”

(L’arbre de Touba, Serigne Aladji Mbacke, transcription M Moustapha Diop)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

Côte d’Ivoire : Un nouveau terrain attribué à Serigne Touba remis au khalife Général des mourides

Serigne Touba par les mots !