in

Leçon de sagesse !

Celui qui meurt dans une guerre sainte ( Jihaad), il ne sera pas interrogé dans la tombe et il sera dans une autre vie éternelle que seul Dieu connaît. Quiconque est tué, c’est sur Décret de Dieu. On interrogera dans la tombe de manière légère celui qui a atteint la dimension de mourir dans une guerre sainte, mais il n’en est pas mort. Il nous faut savoir aussi que le Prophète possède un puits à eau qui s’appelle Kawsara lequel est réservé à sa communauté. Il intercèdera les créatures au jour du jugement dernier. De même, les waliyu ( saints) , les vertueux, les savants intercèderont après le Prophète.

Nous devrons croire aussi que Dieu entend, voit et parle, une parole qui n’a ni un commencement ni une fin et n’est ni écrite et qui ne possède aucune lettre et ne ressemble en rien à la parole des créature. C’est à travers cette parole qu’il s’exprimait avec son messager Seydina Muusa. Quant à Sa parole, le Coran, c’est Seydina Jibril qui l’a transmis au Prophète. C’est le meilleur livre. Il est exprimé à travers une langue humaine, mais il provient de Dieu. C’est pareil aussi pour la torah, l’évangile et tous les autres livres sacrés. Mais les juifs et les chrétiens ont modifié à tous ces livres. C’est ainsi que le Coran est venu pour remplacer tous les livres antérieurs à lui.

( La réception du Plus Pur, Serigne Aladji Mbacke, traduction M.Moustapha Diop)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

Virus Coronavirus : Prière recommandée par Cheikh Ahmadou Bamba

Le témoignage de Cheikh Anta Diop sur le niveau intellectuel de quelques érudits mourides