in

Les 14 Mesures Sanitaires du Magal de Touba 2020

Voici les 14 recommandations d’ordre stratégique, médiatique et opérationnel retenues dans ce document :

1. Les autorités sanitaires devront élaborer une stratégie préventive à tous les niveaux et mettre en place un bon système de surveillance sanitaire (épidémiologique, en particulier). Un bon système de surveillance sanitaire reposera naturellement sur un système d’informations adéquat, avec des outils de collecte de données appropriés ;

2. Les médicaments essentiels comme les antalgiques, les antipyrétiques, les antipaludiques, les antibiotiques, les sels de réhydratation orale et les médicaments antidiarrhéiques et antiémétiques, les médicaments pour traiter le coronavirus devraient être disponibles et accessibles pendant le Magal ;

3. La préparation de l’infrastructure médicale devra cibler ces caractéristiques syndromiques, en termes d’outils de diagnostic (rendre les tests rapides disponibles et accessibles pour tous les pèlerins avant, pendant et après Magal) et de traitements spécifiques (surtout la chloroquine et l’azithromycine), y compris les formulations pédiatriques ;

4. Pour faciliter la coordination des activités et le suivi de leur mise en œuvre, il serait hautement utile de mettre en place, au sein même du Comité d’organisation du Magal, une cellule de veille sanitaire, composée de spécialistes reconnus en épidémiologie, en santé publique etc., à même de collaborer efficacement avec les autorités sanitaires et d’orienter les décisions et réajustements internes nécessaires dans la stratégie de lutte contre le COVID-19 ;

5. Mettre en œuvre une campagne de communication et de sensibilisation massive, avant et durant le Magal, sur l’importance du respect des mesures barrières. Cette campagne sera menée par les organisateurs du Magal, en s’appuyant sur les ressources et ressorts culturels adaptés et propres aux mourides (le Khalife en personne et les dignitaires reconnus, les dahiras, le rappel des enseignements de Cheikh A. Bamba etc.). Certains comportements à risque seront particulièrement mis en exergue dans cette campagne de communication. Les messages de sensibilisation seront diffusés, sous différents formats (vidéos, affiches, SMS etc.), sur l’ensemble des supports (télévisions, radios, sites web, téléphones, avec la participation des opérateurs téléphoniques etc.) ;

6. Inviter les sujets à risque (personnes âgées ou souffrant de comorbidités) à limiter leurs déplacements. Ceux qui résident habituellement à Touba seront enjoints à s’auto-confiner et à respecter, du mieux qu’ils pourront, les mesures barrières durant l’évènement ;

7. Inviter les hôtes du Magal et les dahiras à limiter le nombre de résidents dans leurs lieux d’accueil et à mieux organiser leur cohabitation. Les Dahiras pourraient ainsi, contrairement aux années précédentes, se proposer de ne faire venir à Touba qu’un nombre limité de leurs membres, sur la base d’un modèle de volontariat à discuter avec ces derniers ;

8. Fournir gratuitement et en masse des masques de protection pour un maximum de pèlerins du Magal, à travers les efforts conjugués de l’Etat, des autorités religieuses, du Comité d’organisation, des autres démembrements de la communauté mouride (Dahiras etc.), des privés etc. Des campagnes médiatiques de dons auprès des fidèles et bonnes volontés pourraient éventuellement être organisées pour financer cette initiative ;

9. Renforcement de la fourniture de lave-mains, de gels hydro-alcooliques, de savons et d’autres types de matériels et de produits utiles dans la lutte contre le COVID-19. Ceci, dans un maximum de concessions recevant des visiteurs, à l’entrée et à l’intérieur des mosquées, dans les sites sacrés fréquemment visités, dans certains lieux de regroupements etc. Assurer la disponibilité de mouchoirs jetables et de poubelles (avec sacs jetables), fermées par un couvercle, dans ces lieux et garantir l’élimination des déchets en toute sécurité seraient également utiles ;

10. Nettoyer systématiquement, avant et après chaque rassemblement, les lieux où les gens se rassemblent, en utilisant des détergents et des désinfectants. Veiller à la propreté des locaux et des installations, à l’hygiène générale et à l’assainissement. Nettoyer fréquemment, avec des détergents et des désinfectants, les objets souvent touchés, comme les poignées de porte, les interrupteurs, les rampes d’escalier etc. ;

11. Restreindre, durant le Magal, l’accès aux principaux sites et lieux de visite, comme la Grande Mosquée de Touba, les mausolées, les cimetières, etc., afin d’éviter les longues queues et les bousculades ;

12. Interdiction des surcharges dans les transports, vers et en provenance de Touba, avant, durant et après le Magal ;

13. Mettre en renfort les forces de défense et de sécurité (armée, gendarmerie, police, ASP) pour le respect des mesures barrières durant le Magal ;

14. Création d’une entité spéciale, composée des disciples mourides volontaires, aspirant s’investir dans la « Khidma » (servir les créatures pour la Face du Créateur) – une valeur centrale du Mouridisme – pourrait être d’un grand secours à ces forces de l’ordre pour mieux encadrer les visiteurs du Magal.

Nous prions le Seigneur, par la bénédiction de Cheikh A. Bamba, de donner une longue vie à Serigne Mountakha, pour le bien de l’Islam et pour son action multiforme pour la nation sénégalaise.

Nous L’implorons également, Lui, le Tout-Puissant, de préserver tous les mourides, tous les sénégalais et tous les êtres humains de ce fléau mondial qu’est devenu le Covid-19.

(Consulter le rapport complet à cette adresse www.majalis.org/download/Magal-Covid19.pdf)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

TOUBA CA KANAM / Un milliard et demi récolté dans le cadre du « Jaayante » en un mois soit 52 millions par jour

Parallélismes et similitudes entre le prophète Mouhamed SAWS et Serigne Touba.