in

Les miracles lors de la Naissance de la Meilleure des Créatures

Tout ce qui constituait une source de glorification pour les mécréants s’est effondré la nuit même de la Naissance de l’Elu.

Ces faits extraordinaires laissaient pressentir un changement d’ordre dans l’Univers. Ainsi, tous ceux qui avaient gardé leur croyance aux livres révélés authentiques, savaient pertinemment que cette Lumière d’une intensité jamais égalée, allait anéantir le Faux. De même, tous ceux qui avaient une connaissance tant soit peu des enseignements de ces livres, n’avaient plus aucun doute que le Messager tant attendu était venu.

Dans sa versification sur les Panégyriques du Prophète (Paix et Salut sur Lui), intitulé l’Attirance des Coeurs (Jadhbul Qulûb) le Cheikh nous décrit ces miracles grandioses qui avaient ébloui tout l’ Univers. Entre autres on peut citer :

Les bienfaits que renferme la vivification de l’anniversaire de la naissance du Prohète Mouhammad (Paix et Salut Sur Lui) .

– Cette Nuit renferme des Miracles apparents, tenus authentiquement des rapporteurs, tels que le feu (des pyrèes) qui s’éteignit, avec la dissipation de la détresse

– La source de (“Sawa”)qui était si éminente et si prestigieuse pour la Perse avant la Religion (Musulmane) était devenue inexistante

– Tels que les cailloux lancés en comètes pour chasser les suspects de leur espionnage des nouvelles du Prophète, et ils retournèrent avec regret

– Cette Nuit, le Maudit [Satan] a été chassé des sphères célestes par des jets sous forme d’étoiles filantes et il prit la fuite, bredouille et blâmé avec sa faction en détresse

– A rayonné, au Moment où naquit le Meilleur Prophète – que CE­LUI Qui a guidé son coeur par les Sagesses Lui accorde Sa Prière –

– Une Lumière Sublime par laquelle celui qui se trouvait dans la Mère des cités – la Mecque qui est la Meilleure Enceinte Sacrée – apercevait le Palais de César

– Le hall (du Palais) de Choroes (Kesra) a craqué dans cette Nuit, alors que, jadis, sa toiture était si élevée vers le Ciel de CELUI QUI HONORE

– Au point que le lit (de repos impérial) se brisa, à cause d’une grande terreur qui frappa, issue de la Lumière de la Meilleure des créatures ; SEIGNEUR ! accorde-Lui Ton Salut

Les Grâces attachées à la célébration de l’Anniversaire de la Naissance du Prophète (Paix et Salut sur Lui)

Serigne Touba dans versification suscitée écrit :

– Quiconque la célèbre conformément à la Tradition obtiendra toutes les grâces rattachées à sa célébration.

– Sa célébration conformément à la Sunna (la Tradition) nous conduit vers le Paradis ; par elle, les bienfaits augmentent en faveur du sincère qui glorifie

– Quiconque célèbre la Naissance de notre Prophète qui est la Porte de la Bonne Guidée, point il ne sera soumis au Règlement des Comptes Demain ; alors, honore et glorifie cette Naissance

– Quiconque célèbre la Naissance de la Meilleure Créature, en l’occurrence le Plus Louangé (Ahmad), celui-là est comme un martyr ayant combattu à Bedr et ce, sans illusion

– Celui qui fait une dépense à l’occasion de la célébration de son Honorable Anniversaire, en biens, sans gaspillage, fut-ce l’équivalent d’un “dirham”

– Celui-là est comme quelqu’un ayant été présent le Jour de “hunayn” avec patience et le Jour de Bedr ; puis ayant soutenu la Meilleure Créature qui facilite la compréhension

– Celui qui célèbre la Naissance de notre Prophète qui est la Porte de la Bonne Guidée ne sera pas contrôlé Demain, au moment du Règlement des Comptes désarmant

– Celui qui assiste à l’Anniversaire de la Naissance de la Meilleure des créatures, en la célébrant par la communion, dans la réjouissance, avec du sucre ou de la viande

– Celui-là est certes nanti de ce qui pérennise la joie et il ne rencontrera pas de malheur le Jour du Rassemblement des Communautés

– Celui qui présente un repas à celui qui chante ou lit un texte liturgique, pour l’honorer, réunira les bienfaits des gens doués d’une force de décision spirituelle

– Celui qui récite des panégyriques, lors de la célébration de la Naissance de la Meilleure des créatures, sur quelque chose pour l’oindre, celui-là verra, pour cette chose, un essor de plus en plus bénit

– Si on récite sur de l’eau des panégyriques, lors de la célébration de la Naissance du Meilleur du genre humain, le fait de boire de cette eau préserve de la machination de Satan, par la Grâce de la Créature Purifiée

– L’absorption de cette eau, grâce à l’Exaucé, illumine le coeur et le vivifie, sans défaut, et celui qui l’absorbe sera préservé du malheur

– La vivification [de la célébration] de la Naissance de l’Annonciateur des Bonnes Nouvelles protège les familles et les demeures, elle renferme le Remède des coeurs pour tout individu se réclamant de sa Direction.

Extrait de l’Attirance des coeurs V46 à 59.

source Htcom.sn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

L’élitisme soufi dans le poème BOROOMAM de Cheikh Moussa Kâ.

Gamou 2019 : Le discours du Khalife Général des Mourides