in

Les révélations de Serigne Touba à Serigne Hamzatou Diakhaté

Une fois Serigne Touba avait appelé Serigne Hamzatou Diakhate. Lorsque ce dernier est arrivé, il a constaté que Serigne Touba etait dans un état étonnant, alors il a préféré retourner. Et Serigne Touba lui demande :«est-ce (Serigne) Hamzatou ? Viens et passe par le cote droit !» Ainsi, Serigne Touba resta silencieux pendant un temps puis dit à Serigne Hamzatou Diakhate : celui qui possede une arme et des balles, mais ne sait pas tirer ou bien s’il est habile, il n’a pas l’audace d’aller chasser dans la forêt, qu’est-ce qu’il doit faire ? Il doit chercher un chasseur habile, audacieux et lui remettre son arme et ses balles.

Ainsi, il resta silencieux un moment puis dit à Serigne Hamzatou Diakhaté : ceux qui sont affiliés à moi ont remporté la victoire. En cela, il resta silencieux , puis il lui dit : je suis allé dans la forêt, j’ai chassé et je vous ai rapporté le gibier ainsi que tout ce qui était agréable la-bas. En réalite, il ne reste qu’une seule chose c’est a dire avoir les mains propres pour se servir du gibier. Et Serigne Hamzatou Diakhte lui dit : pourrai-je te demander une chose ? Serigne Touba lui répond : tu as la permission !
Alors, il lui dit : Dieu nous a créé faibles. C’est pourquoi nous sommes impropres, alors que tu es trop pur pour t’associer à nous. Je voudrai que tu nous assistes afin que l’on puisse profiter du gibier malgré notre impropreteé Serigne Touba lui dit : Dieu en a décidé ainsi !

Ainsi, Serigne Touba resta silencieux un moment et lui dit : en réalite, je ne t’ai pas appelé pour cela, mais juste que c’est une nouvelle qui vient de tomber et je voudrai t’en faire part. Au juste, Seydina Jibril ( aleyhi salam) vient juste de partir ! Sache qu’à partir d’aujourd’hui , il ne viendra plus pour me transmettre un ordre venant de Dieu ou bien me transmettre une connaissance, mais s’il vient dans l’avenir, c’est uniquement pour me rendre visite ( ziarra). A partir d’aujourd’hui , il n’est plus l’interface entre Dieu et moi. Dieu l’a déchargé de cette fonction de manière absolue. A partir d’aujourd’hui si Dieu lui avait donné la moindre plus petite chose pour me la transmettre, il fondrait à l’image d’un cheveux dans un feu.

(Serigne) Hamzatou, l’association que Dieu répugne et déteste le plus c’est à dire L’aligner avec un autre, sâche que je suis dans le même cas. Ainsi , il lui dit : j’espere que vous ne le faites pas ? Serigne Hamzatou Diakhaté lui répond : nous avons la ferme intention de ne jamais le faire. Ainsi, Serigne Touba resta silencieux tout en voulant parler , mais deposa son turban sur la bouche et dit à Serigne Hamzatou Diakhaté : Dieu ne veut pas que je dévoile le reste dans cette terre, alors attendons le jour ( jugement dernier) ! “

( L’arbre de Touba, Serigne Aladji Mbacke, transcription M.Moustapha Diop)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

Les fruits issus de l’ordre de Serigne Touba

Khoutba Imam Rafahi Mbacké sur l’accumalation de richesse