in

Magal de TOUBA, 15 jours aprés!

À ceux qui nous prédisaient la catastrophe. À ceux qui nous prédisaient la tragédie. À ceux qui recommandaient la mise en quarantaine de Touba après son Magal. À ceux qui nous prédisaient l’explosion des cas de covid 19 apres le Magal dans tout le Sénégal. Alors, qu’en est-il quinze jours après le déroulement de celui-ci ? Au départ, la majorité des gens étaient sceptiques sur la pertinence d’organiser un tel événement en pleine pandémie de Covid 19. Et les scénarios les plus fous étaient déclinés allant des plus alarmants aux plus optimistes.Tout était presque dit afin de faire peur aux populations. Si certains le disaient dans la logique d’un bon sentiment, tel n’était pas le cas pour d’autres.

Parmi ces autres, certains en ont profité comme ils savent le faire afin de vendre à d’autres des concepts creux, vides et impertinents. Des gens qui veulent se faire un nom à chaque événement, crise ou tout autre fait. De vrais vendeurs de concepts creux ! Pour le dire plus simplement : ils sont des vendeurs d’illusions. J’en ai en tête ce spécialiste circonstanciel du terrorisme qui a voulu nous vendre et vendre aux autres son concept creux sans contenu et vide de sens. En tapant sur Touba, il songeait à se faire un nom et à cliver rien que pour vendre son concept creux de gouvernance religieuse. Ô spécialiste, ta façon de faire est hideuse et laide. À quelque chose malheur est bon : cette crise du Covid 19 a fini de montrer le vrai visage de ces gens qui avancent masqués et au nom de la science, ils se permettent tout et n’importe quoi. Que du positionnement, ils cherchent !

Quittons ce champ peuplé de gens dont leur but unique est de se faire un nom, de se donner une grandeur, l’unique objet de leur désir. Que disent aujourd’hui nos alarmistes et nos théoriciens ? Quinze jours après le Magal, qu’en est-il de l’explosion des cas de Covid 19 dans le pays ? Qu’en est-il de Touba et de sa région Diourbel ?

Si les mourides pavoisent, célèbrent le fait que les cas de Covid 19 n’ont pas explosé à Touba et dans le Sénégal, quinze après le Magal, il y a lieu de se poser aussi beaucoup d’autres questions. Les prières ont-elles agi sur le virus ? Touba possède-t-il l’antidote du virus ? Si oui laquelle ? Le Sénégal a-t-il atteint l’immunité collective ? Le virus existe-t-il réellement au Sénégal ? Si oui pourquoi les cas n’ont pas explosé dans le pays quinze jours après le déroulement du Magal ? Pour rappel, c’est un événement qui a réuni au minimum deux millions de personnes dans un lieu où il était quasi impossible de respecter les mesures barrières.

MMD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

Le comité d’organisation du Grand Magal de Touba tient une conférence de presse ce Mardi

Daray Kamil : «Serigne Abdou Lahad a demandé à ce qu’on ouvre à jamais ces coffres …»