in

Mawahibou Nafih : Quand le Prophète (PSL) écoute

Une fois Serigne Touba avait demandé à certains ou se trouve (Serigne) Ibra Fall Bouba ? . Ainsi, ils repondent qu’il se trouve chez Serigne Massamba Mbacké. Alors, il leur demande d’aller l’appeler. Arrivé, Serigne Touba lui dit : tu peux scander موا هب là où tu es ! Lorsqu’il a commencé à scander, Serigne Touba lui dit ceci : je ne parle pas de cette mélodie. Alors, il prend une autre mélodie. De ce fait, Serigne Touba lui dit : c’est celle-ci !

Lorsqu’il s’est mis à scander, un temps après, Serigne Touba se lève, entre dans la pièce et revient avec un carton de thé et un sac de sucre et lui dit : tiens Boubacar ! C’est celui que tu chantes qui te les a donnés. Encouragé, Serigne Ibra Fall Bouba continue toujours a scander موا هب. C’est ainsi que Serigne Touba se lève, entre encore dans la pièce et revient avec deux bouteilles de parfum “ziky”,mais en les ouvrant, ils se sont renversé, car on dirait qu’il ne se contrôlait plus à cause du rythme de la mélodie. C’est à cet instant qu’il tend à Serigne Ibra Fall Bouba la clé de la pièce (baraque) et lui dit : Ibrahima, voila la clé de la pièce. Demain où tu voudras, les disciples te déposeront la pièce (baraque) ainsi que tout ce qu’elle contienne. C’est celui que tu chantes qui te l’a offerte.

Une seconde fois, Serigne Touba a dit : le Prophète est venu pour écouter موا هب, mais par la mélodie que Ibra Fall Bouba maîtrise mieux que tout le monde.

(L’arbre de Touba, Serigne Aladji Mbacke, transcription M Moustapha Diop)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

Coût, superficie, durée des travaux… les chiffres de Masalikoul Jinaan

Le djebalu comme acte de filiation spirituelle