in

Personne ne pourra nous empêcher de raconter le parcours de Serigne Touba

Personne ne pourra nous empêcher de raconter le parcours de Serigne Touba. Et ce parcours c’est de Mbacke Baol à Touba (1855-1927). L’on ne passera rien sous silence pour le plaisir d’un groupe ou pour un soi-disant vivre ensemble. L’emblème, c’est ceci : “je n’ai jamais déshonoré mon disciple..” Donc, on aura jamais honte de raconter son histoire. Et cette histoire, c’est aussi de Mbacke Baari (1895), Saint Louis (bureau du gouverneur) en passant par Gabon, Mauritanie Thieyene jusqu’à Diourbel (1927). Que ceux qui s’autorisent à raconter qu’il y a des falsifications dans son histoire, qu’ils comprennent qu’ils parlent à leur propre nom et non au nom des mourides et de l’histoire. À quel titre parlent-t-ils ?
L’histoire de Serigne Touba est documentée (oralement et par le papier) argumenté et les archives sont là pour témoigner. On ne grossit rien sur lui et l’on n’embellit rien. Cette histoire est là ! Le parcours est là. L’on ne va pas se ridiculiser juste parce que certains ne sont pas contents d’entendre son histoire.

Ce ne sont pas des personnes ou des groupes qui vont nous apprendre comment raconter son histoire et ce qu’on doit raconter sur lui. Raconter l’histoire de Serigne Touba, c’est le meilleur service qu’on pourra rendre à l’islam, à ce pays et à l’Afrique. L’on ne va continuer à nous accuser et à accuser le colonisateur continuellement. Si certains n’ont pas d’histoire à raconter, nous en avons nous. Et c’est celle de Serigne Touba. Nous allons pas faire la fine bouche. Nous allons exposer son histoire à la face du monde. Nous n’avons rien à cacher. Que chacun fasse de même dans la courtoisie.
C’est quoi cette guillotine populaire ? Pourquoi les gens devraient se taire ou taire le parcours de Serigne Touba ? Ken dakhou fi jang ken. Ay khel ngeen am nit gni khel tamit lanou am!

Par Serigne Mohammadou Moustapha Diop

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

Serigne Touba, 1895 :Serigne Ablaye Diop Bichri apporte des précisions

La recommandation du disciple faisant acte d’allégeance à Serigne Touba