in

Quand Serigne Touba présentait Serigne Hamsatou Diakhaté à son homonyme.

“Pendant le moment où il était au Jolof, un jour, Serigne Touba avait demandé à Serigne Hamzatou Diakhate de l’attendre à côté de la porte de la tente à l’intérieur duquel il se trouvait. Au bout d’un moment, Serigne Touba l’appela à l’intérieur de la tente. Alors, lorsqu’il est entré, il vit un arabe d’un grande stature, au visage très beau, avec une peau très claire et une longue barbe. Ainsi, Serigne Touba lui demanda de le saluer. Après avoir fini de le saluer, Serigne Touba lui dit : tu peux retourner ! Peu de temps, Serigne Touba l’appella à nouveau, mais cette fois ci lorsqu’il est entré dans la tente, il n’a vu l’homme, alors que la tente n’avait qu’une seule porte à côté duquel il était placé, mais aussi et surtout que personne n’est passée devant lui. Alors, il était tout embarrassé ! Voici que Serigne Touba lui demande ceci : connais-tu l’homme que tu avais salué tout à l’heure ? Il répond : je ne le connais pas ! Serigne Touba lui dit : c’est Seydina Hamza (oncle du Prophéte). J’avais besoin de lui parler sur un sujet te concernant. En vérité, je lui ai demandé de te donner toutes les distinctions qu’il avait acquises pendant toutes les guerres saintes qu’il a eues à participer. Il m’a dit qu’il le fera. A cet effet, il se peut que tu sois confronté aux mêmes difficultés qu’il avait croisées dans sa vie. “

(L’arbre de Touba, Serigne Aladji Mbacke, transcription M Moustapha Diop)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

Serigne Touba n’est pas un étranger dans ce pays.

Les chevaux de Sokhna Diarra Bousso