in

Quel doit-être la relation entre le maître spirituel et le disciple?

Tu me demandes si le mouride peut se suffir de son maître spirituel ? Avant de te donner ma réponse, je tiens à te préciser tout d’abord que le maître spirituel comme le disciple sont dépendant de Dieu. D’ailleurs, tous les hommes dépendent de Dieu. Ils ont tous besoin de Lui, alors que Lui, Il est Le Suffisant. Quiconque dit qu’il n’a pas besoin de Dieu, il ne fait aucun doute que c’est un infatué (Que Dieu nous en préserve). Médite sur le pharaon qui disait : “je suis votre Seigneur ! Dieu l’a réveillé dans le sommeil de la mécréante au niveau de la mer, alors il a fini par dire qu’il n’existe aucun créateur si ce n’est le Créateur que croit le peuple d’Israël. Je fais parti des croyants.

Quant à ce que tu entends des livres disant que le disciple doit exécuter tous les ordres venant de son maître spirituel, sâches que cela est dit dans le cadre de l’éducation spirituelle, car le maître spirituel ne recommande jamais au disciple que ce que Dieu lui recommande. Aussi, il n’oriente le disciple que vers Dieu. Par ailleurs, saches que celui qui t’oriente vers autre chose que Dieu, sachse qu’il t’egare. Éloigne toi de lui autant que possible. Car c’est Dieu qui a orienté les disciples vers leurs maîtres spirituels qui ne sont rien d’autre que des intermédiaires entre Dieu et les disciples. Ils ne sont pas faits pour être adorés, car Dieu est Le Seul qui est digne d’être adoré. C’est Lui qui a dit : “Je n’ai créé les hommes et les jinn rien que pour qu’ils M’adorent !

(Diyaafatul Qudus, Serigne Aladji Mbacke, transcription M Moustapha Diop)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

Le khalife s’est rendu au domicile de Serigne Abdoul Ahad Mbacké

Qu’est-ce que c’est le « drouss » ?