in

Remède pour traiter les maux de Dents, d’Oreilles, le “Gadam”, la Diarrhée par Cheikh Chouhaybou Mbacké

Pour celui qui souffre de maux de dents

Il mettra du corail dans l’encensoir et se penchera dessus pour recevoir la fumée où il pile du hené, mélange la poudre ainsi obtenue avec du miel et l’applique sur la dent concernée.

Il peut également écrire ce qui suit sur du pain le mastiquer avec la dent concernée, le faire sortir puis le jeter à un chien (voir annexe n° XIII).

Il peut faire chauffer légèrement du vinaigre y ajouter du sel et se gargariser avec la solution ainsi obtenue.

Remède pour traiter les maux d’oreilles (borom bopp)

Ecrire ceci et en faire un breuvage

La fatiha plus « allahou nourou sa mawati wal ardi » jusqu’à « ane tourfahâ » et y ajouter ceci (voir annexe n° XIV).

Pour traiter le « Gadam »

Donner à porter comme gris-gris ce qui suit (voir annexe n° XVI)

Pour traiter la diarrhée

Faire cuire un œuf dans du vinaigre et manger le jaune

S’il s’agit d’une dysenterie, boire du lait de vache légèrement chauffé et se couvrir le corps pendant un instant.

Pour traiter la constipation

Boire du lait de brebis auquel on aura ajouté un peu de sel.

Quand on est atteint d’une maladie quelconque, on choisit un endroit isolé et propre pour y faire ses ablutions et exécuter 2 rakkas. Après le salut final on dit ce qui suit « Yâ mânihou » (161 fois) et on ajoute ceci :

« Imnah minî hâzal marada wam nahnî minhou bi fadlika wadjôdika wakaramika » quelque soit la maladie, on en guéri.

Source : “Xurratul Ayni ” traité soufi et Jurisprudence écrit par Cheikh Chouhaybou Mbacké

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

Comment s’orienter vers les bon comportement?

L’identité rurale chez le mouridisme