in

Serigne Beyti Ndongo Dior Amar

Lorsqu’il a fini son cheminement auprès de Serigne Touba , ce dernier lui a dit ceci : maintenant tu peux retourner à Jemoul. Mais d’ici que tu arrives là-bas, à chaque fois que tu passeras à côté d’un cimetière, tous les défunts qui s’y trouvent, ils seront comptés parmi les bienheureux.

Une fois, Serigne Touba avait dit à des maures de Cajor qui étaient venus lui rendre visite ( ziara) ceci : à partir d’aujourd’hui Serigne Beyti est mon intermédiaire entre vous et moi. Tout ce que vous lui donnerez, il me le remettra.

( L’Arbre Touba tome 10 Serigne Aladji Mbacké, traduction M. Moustapha Diop)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

Serigne Bathie Ndiaye, Serigne Mandoumbé

L’inéluctabilité du Coran dans le quotidien de Cheikhoul Khadim !