in

Serigne Modou Moustapha Mbacké

Je l’ai vu plusieurs fois. Si je le décris , je dirai qu’il etait ni longiligne ni foliforme, mais il etait juste très mesuré. Il avait une peau claire et impeccable. La forme de ses yeux faisait qu’il avait un visage assez singulier plutôt rare. Je dirai aussi qu’il avait un visage en diamant. Il regardait toujours vers la même direction. Je dirais aussi qu’il avait un regard un peu intimidant. Il possedait une très forte personnalité. Il avait des lèvres dépigmentées et possedait une voix lyrique. Dès qu’il commençait à parler, tu n’as plus envie qu’il arrête. Il avait un beau sourire. Ses dents etaient très bien faites avec un petit écartement (diasteme) situé au niveau de ses incisives supérieures.

J’ai oublié de te dire qu’il avait une façon très singulière de regarder. Si tu veux avoir une idée sur son regard, alors observe la façon de regarder de ses enfants. Tous ses enfants ont hérité de lui cette façon singulière de regarder.

(Source, Serigne Thierno Gelongal, traduction M. Moustapha Diop)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

Magal Touba 2020 : Le khalife demande 5 millions de masque aux talibés

Magal Touba 2020 : Toubamajalis recherche des rédacteurs webs bénévoles