in

Serigne Mountakha Mbacké ou l’art d’être Khalife

A force de passer au peigne fin ses discours pendant leur traduction, je commence à redécouvrir Serigne Mountaqa Mbacké ou bien à découvrir la façon dont il ambitionne de placer son khalifat. C’est vrai que dans le passé, nous avons toujours connu des khalifes charismatiques , de grands esprits avec toutes les qualités, les unes plus sublimes que les autres, mais avec Serigne Mountaqa Mbacké, je constate qu’il est entrain de réaliser la synthèse de toutes leurs personnalités. Ses façons d’agir, sa gestion, sa démarche semblent reposer sur la combinaison de leurs véritables personnalités . Ainsi, si on peut dire, Serigne Mountaqa Mbacké est l’extension de toutes leurs personnalités.

Non seulement , il combine leurs personnalités, mais il les a adaptées avec toute la finesse et le sourire qu’on lui connaisse. D’ailleurs, il est une synthèse originale et fine de leurs personnalités. De l’intelligence de Serigne Modou Moustapha, de l’ingénierie sociale de Serigne Fallou, de la solidité pédagogique Serigne Abdoul Ahad , le juste milieu de Serigne Abdou Qadre, de la sagesse de Serigne Saliou ainsi que de la visibilité de Serigne Aladji Bara et de l’austérité de Serigne Sidy Moctar, Serigne Mountaqa combine toutes ces qualités avec une vitalité, un sourire et une diplomatie pédagogique qui fondent son image de marque. Par la combinaison de toutes ces qualités, Serigne Mountaqa témoigne d’une exceptionnelle adaptabilité. A chaque fois qu’il parle et à chaque fois que je traduise ses discours, je redécouvre une autre facette de lui ainsi que la pédagogie de sa démarche. A ce titre, je redécouvre une personnalité très diplomatique et philosophique dans l’expression. Au l’intérieur de son expression y transparaît presque toute la profondeur de son message et de sa pensée.

Au sein de son discours , la philosophie règne en maître mais surtout on peut y lire sa vision des choses et en même temps son vécu. Quand j’ai entendu un homme dire que le khalifat mouride devrait se méfier de l’État, j’ai juste rigolé, car je sais qu’il ignore la personnalité de celui qui est à la tête de cette confrerie un fin diplomate très pédagogique. Pour montrer que l’État va dos au mur , Serigne Mounataqa a dit dans son discours 03/06/20 avec le sourire aux lèvres, mais très instructif : ” un groupe de personnes qui ne mangent pas et ne boivent pas , c’est pareil que Corona. ” Bien que le style est plaisant, cette phrase est un message politiquement subtil. L’État doit en comprendre que ses mesures sont entrain de créer une autre catastrophe humaine. Ce qui veut dire que sans assouplissement, l’État finira par assassiner le peuple qu’il cherchait à protéger du Corona. Ainsi, on y mesure le degré de subtilité de Serigne Mounataqa et sa diplomatie pédagogique. Dans de nombreux passages de ses discours, on peut y lire toute cette subtilité pédagogique que l’on ne comprendra que dans la subtilité et la sérénité d’esprit.

( Texte de M.Moustapha Diop)

Un commentaire

Laisser une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

Habiter à Touba ou se faire appeler mouride ne veut pas forcément dire qu’on est Mouride !

7 juin 1963/2020 : Serigne Fallou Mbacké inaugure la grande mosquée de Touba