in

Serigne Touba au Gabon

Mon père m’a aussi raconté ceci : un jour, la pluie avait ravagé la hutte qui lui servait de bibliothèque de fortune. C’est ainsi qu’il est venu ramasser les livres pour se réfugier sous le manguier qui lui servait de lieu d’habitation. Lorsque je l’ai vu tout seul avec les livres sur les bras, j’ai remarqué que les gouttelettes d’eau n’atteignaient pas là où il se trouvait. Alors, je lui dis : tu peux venir dormir dans ma cuisine. Il me suivit jusque dans la maison. Arrivé dans la cuisine, il débarrassa le cendre qui s’y trouvait et étala ses livres. C’est là-bas qu’il passa toute la nuit. Le lendemain, il partit sous le manguier C’est ainsi que j’ai dit à mon épouse : allons l’aider afin qu’il refasse son hutte. Lorsque nous sommes arrivés, il me dit : toi, tu peux venir mais pas ta femme. Alors je l’ai assisté à refaire son hutte. C’est pendant ce moment que le contrôleur est arrivé et me dit : pourquoi l’aides-tu ? Rien que pour ce coup de main, j’ai été jugé et emprisonné douze mois ( 12)

( Source orale, Serigne Moustapha Lo, traduction M. Moustapha Diop)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

Covid-19 : les pèlerins sont arrivés à La Mecque, prêts à vivre intensément un Hajj sous haute protection

Le voyage de Serigne Modou Lo ‘Dagana’ au Gabon