in

Serigne Touba et le bas-monde

” Une fois Serigne Touba avait entre ses mains une paire de chaussures. Ainsi, il tend l’une à Serigne Rijaal Seck et lui dit : prends la sous ton aisselle droite. Ainsi, il exécute ! Puis, Serigne Touba lui tend l’autre chaussure et lui dit : prends celle que je tende par ta main droite sans que l’autre sous ton aisselle ne tombe. Alors, il comprend dans ce cas que s’il tend son bras droit, l’autre sous son aisselle tombera. Et voici que Serigne Touba lui dit : tel est mon lien avec le bas-monde ! “

(L’arbre de Touba, Serigne Aladji Mbacke, transcription M Moustapha Diop)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

Les merveilles de Serigne Touba

Serigne Touba n’est pas un étranger dans ce pays.