in

Serigne touba et le four crématoire

Une fois Serigne Touba faisait chauffer de l’eau. Quand celle-ci etait en ébulition, Serigne Matar sans prendre la précaution de se protéger les doigts contre la chaleur a pris le recipient , mais il l’a jeté rapidement , car ses doigts commençaient à brûler. Et Serigne Touba lui dit : tu devrais d’abord te protéger la main par un morceau de tissu avant de prendre le récipient.

Ainsi, il lui dit : si tout le monde redoute le feu , moi ce n’est pas mon cas. Quand j’étais au Gabon, les ennemis de l’Islam avaient installé dans l’endroit où j’étais un four crématoire qui servait à éliminer tous ceux qui avaient été déportés au Gabon. Chaque jour, ils mettaient quelqu’un dedans. Quand le four était allumé, au bout de deux heures , la personne était pulvérisée et réduite en cendre. Ainsi, ils jetaient les cendres. Quand fut le tour de Samory Touré, il m’avait dit ceci : je sais que je ne reviendrai pas, mais je voudrai que tu prie pour moi afin que je sois sauvé de l’Enfer. Et je lui ai répondu : Dieu l’a fait !

Quand c’était mon tour, ils ont doublé la température dans le four pensant que je méritai plus , car jusque là, j’avais échappé à toutes les tentatives de liquidation. Dés que je suis rentré dans le four, le soldat me regarda d’un air méchant et claqua la porte. Je suis resté tres longtemps dedans. Aucun doute qu’ils pensaient que c’était fini cette fois si, mais dés que le soldat a ouvert la porte du four, il a vu que j’étais entrain de prier et sans doute qu’il ignorait que lorsque j’avais mis les pieds dans le four, un froid m’a pénétré jusque dans les os. Et ce froid , je le ressens jusqu’à présent dans mon corps.

( L’arbre de Touba, Serigne Aladji Mbacké, transcription M. Moustapha Diop

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

Les 11 évènements marquant du calendrier mouride au mois de Septembre

Serigne Touba nous explique le SALUT !