in

Serigne Touba parle à ses disciples

Une fois , Serigne Touba avait dit à un groupe de disciples mourides : je vous demande de remercier Dieu. Et ils disent : Alhamdoullillah ! Serigne Touba leur dit : répétez-le ! Ils disent : Alhamdoullillah ! Et encore Serigne Touba leur dit : répétez-le ! Et ils disent : Alhamdoullillah !

Ainsi, Serigne Touba leur dit : je sais que vous ignorez le sens de ce que vous venez de faire, mais je vais vous l’expliquer. Si je vous demande de remercier Dieu, c’est parce qu’Il vous a accordé une personne, qu’aucune communauté n’a eu dans le passé et ne l’aura dans le futur. Et il répéta cette phrase trois fois de suite. Dieu a déposé en moi des mystéres que personne ne peut comprendre à plus forte raison de les divulguer.

Tout ce que je peux vous dire c’est ceci : si quelqu’un parmi vous avait porté des chaussures en fer depuis qu’il avait atteint l’âge de porter des chaussures et de parler et qu’il marche du matin au soir sans repos jusqu’à l’âge de 70 ans jusqu’à ce que les chaussures qu’il portait s’abiment, il ne verrait jamais une personne qui aurait vu ma silhouette. Et s’il réussissait à la voir , elle ne sera qu’une , car Dieu n’a pas créé sur terre une personne qui aurait atteint la dimension d’être mon disciple. Mon tout est prodige jusqu’à la fin des temps. “

( L’arbre de Touba, Serigne Aladji Mbacké, transcription M. Moustapha Diop )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

le bas monde, l’être humain et l’au delà

Massalik, la victoire de l’Islam !