in

Un petit rappel sur les nafilas de la grande Mosquée de Touba

Louange à Dieu, la grande Mosquée de Touba inaugurée le vendredi 07 juin 1963 par le Calife, cheikh Mouhamadou Fadel, accueille sa 58e année consécutive les séances de prières surérogatoires (nafilas) instituées depuis son ouverture.

C’est depuis cette année-là, janvier 1964, que la grande mosquée accueille les fidèles pendant tout le mois de Ramadan.

Cette année, suivant les consignes des autorités (religieuse, étatiques et sanitaires), les mesures barrières ont été non seulement respectées dans toute leur rigueur, mais elles ont été même renforcées.

Pour information, durant ce mois béni, les prières surérogatoires deviennent des pratiques traditionnelles renforcées et se tiennent en assemblée sous la direction d’un imam.

Parmi les imams qui ont dirigé ces prières surérogatoires pendant les nuits du Ramadan, on peut citer:

1/Serigne Modou Faty Kany BOUSSO;

2/Baye Serigne DIATTARA

3/Serigne Makhtar Mariema SY ;

4/ Serigne Guede MBACKÉ ;

5/Serigne Fallou MBACKÉ ibn Sr Guédé MBACKE, actuel imam, qu’Allah lui donne bonne santé et une longue vie au service de l’imamat.La singularité de ces nafilas est que l’imam récite par cœur le saint Coran, de la Sourate Al Baqara à la sourate An-Naas, et tout est bouclé dans la dernière semaine du mois sacré de Ramadan.

Ibrahima S. KANDJI /crédit image: Habibou Diop

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

Ramadan -Touba : Prêt pour les prestations du kurel Hizbut-Tarqiyyah à la résidence Cheikhoul Khadim

Dans l’univers des « Baye Fall » de Touba pendant le Ramadan