in

Un tribunal du Kenya suspend l’interdiction des prières musulmanes à l’école

Une haute cour de Nairobi, la capitale du Kenya, a suspendu l’interdiction imposée par une école privée aux enfants musulmans récitant leurs prières quotidiennes à l’école ou se rendant dans une mosquée voisine.

La suspension restera en vigueur jusqu’à ce que l’affaire soit réglée, a déclaré le tribunal.

Des groupes musulmans ont fait valoir que l’interdiction imposée par l’Oshwal Academy, située dans la banlieue de Parklands à Nairobi, violait leurs droits religieux et était discriminatoire dans la mesure où des prières de la religion jaïne étaient récitées lors d’assemblées, a rapporté le Daily Nation local.

L’école a cessé d’autoriser les parents à aller chercher leurs enfants pendant les pauses déjeuner, à la suite de l’attaque meurtrière des islamistes militants contre le centre commercial Westgate en 2013, a-t-il déclaré.

L’Académie Oshwal a déclaré que la règle avait été introduite pour des raisons de sécurité, a ajouté le journal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Written by LA REDACTION

Toubamajalis est un site d’actualité sur le mouridisme et proposant des dossiers sur l’islam et le monde musulman.

Baye Moussa Ngom, 100 ans, raconte son histoire avec Serigne Fallou

Université Touba : 313 millions en guise d’Adiya